FAQ #1 – Préparatifs de notre tour du monde avec Éléanor, 1 an (vaccins, bagages, budget, accessoires bébé, banque…)

Actuellement en tour du monde avec Éléanor (1 an et 4 mois à notre départ en septembre 2016, 2 ans et 3 mois aujourd’hui), nous recevons régulièrement des questions au travers de ce blog ou de notre page Facebook.

Voici donc les réponses à ces questions régulièrement posées quant à la préparation d’un tour du monde avec un bébé (ou un jeune enfant – nous avons connu les 2 : partis avec un bébé, nous avons aujourd’hui – presque – une petite fille !).

Deux autres articles viendront compléter celui-ci dans les semaines qui viennent : une FAQ sur notre voyage (façon de voyager, gestion de l’argent, produits pour bébé…) et une FAQ plus personnelle sur notre retour (bilan du tour du monde et… l’après !).

PS : Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires. Nous y répondrons le mieux possible !

Bonne lecture ! 🙂

19 septembre 2016 à l’aéroport Roissy : départ de notre tour du monde d’un an. Comment en sommes-nous arrivés là ? Éléments de réponses sur nos préparatifs ci-dessous.

Combien de temps pour préparer ce tour du monde ?

Tout s’est fait naturellement, les quelques mois avant de partir. Mais l’organisation ne nous a pas semblé insurmontable : poser le préavis de notre maison (en location), trier nos affaires, trouver un garde-meuble pour stocker ce que l’on garde, faire une redirection de courrier chez des amis et prendre un premier billet d’avion. That’s it !

Mais, pour être honnête, Laetitia ne travaillait pas et je travaille à mon compte : donc nous avions beaucoup de temps pour gérer cela en plus d’un bébé très demandeur !! Et nous n’avons pas eu non plus à gérer l’aspect « travail » (dispo, démission…).

Quels vaccins avez-vous faits pour votre bébé et qui vous a conseillé ?

Nous ne sommes pas hyper fans des vaccins, mais nous en avons fait quand même un certain nombre à Éléanor avant de partir. Cependant, aucun vaccin n’est obligatoire pour visiter l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du Nord (continents que nous avions prévu de traverser). Au programme : encéphalite japonaise, fièvre typhoïde, Méningite à méningocoque en plus des vaccins « obligatoires » (en France) de la petite enfance.

Nous n’avons néanmoins pas pu lui faire celui pour l’Hepatite A (indisponible en France au moment de notre départ) qui nous semblait pourtant le plus important (le plus de risque dans les pays « en voie de développement ») et nous avons choisi de ne pas lui faire celui contre la rage (pour réduire un nombre de vaccins trop important au moment de notre départ, mais nous lui ferons sans doute par la suite, car elle va souvent au contact des animaux…).

Pour savoir quels vaccins faire (mais aussi préparer notre « trousse à pharmacie de voyage »), nous sommes allés voir un médecin généraliste spécialisé en médecine du voyage. Ce dernier nous a été recommandé par le CHU de notre ville.

Quel était le contenu de votre trousse à pharmacie ?

Notre trousse à pharmacie était bien garnie. Trop garnie. Plutôt que de vous citer tout ce que l’on a emmené, je vais plutôt vous indiquer ce qui nous a réellement été utile (ou aurait pu être utile) :

  • Du paracétamol (pour enfant et pour adulte) — c’est le plus important selon nous, pour soulager les petits maux
  • Pour les mauvaises expériences culinaires : un antidiarrhéique (du type « Tyorfan ») pour nous et des sachets de réhydratation pour Éléanor
  • Du produit antimoustique adapté version enfant/adulte (nous utilisons celui-ci, très efficace dans les pays tropicaux) + une crème anti-démangeaison (du type « Apaisyl »)
  • Crème solaire bio (enfant/adulte) et du gel aloe vera (pour apaiser les coups de soleil)
  • Sprays de diffusion d’eau de mer (adulte et enfant) pour se nettoyer le nez (super pour éviter rhumes et sinusites !)
  • Un thermomètre (utile en cas de fièvre pour mesurer l’urgence d’aller consulter ou non)
  • Un antiseptique, compresses stériles et pansements pour les bobos
  • Crème à l’arnica pour soulager les bleus et les bosses (pour Éléanor)
  • Une pâte à l’eau (+ une crème du type « Bépanthène ») pour les fesses rouges

Globalement, c’est vraiment tout. Et à moins d’aller réellement en dehors des sentiers battus, on trouve tout cela partout dans le monde… Donc, un conseil pour ceux qui partent : n’emmenez que le strict nécessaire (et pas en quantité astronomique !). En cas de besoin, vous trouverez toujours des pharmacies et des médecins.

Un dernier truc qui nous a été bien utile : le nichon de Laetitia (enfin, le lait maternel quoi !) qui soigne efficacement conjonctivites et petites plaies de toute la famille ! Et, pour Éléanor, ça calme les pleurs et la douleur ; et c’est le meilleur des somnifères ! #nichonpower 😉

Comment avez-vous fait pour limiter les frais bancaires à l’étranger ?

Avant de partir, nous avons ouvert 2 comptes Nickel. C’est simple (ça se fait en 2 minutes dans les bureaux de tabac partenaires – voir la liste sur leur site) et avec est fourni une carte MasterCard. L’avantage est qu’il n’y a pas de frais de paiement par carte, 1 € seulement par retrait (en France ou à l’étranger) avec un plafond à 800€ par semaine et que l’argent payé en devises étrangères est débité du compte au taux officiel du jour (beaucoup de banques « trichent » – en leur faveur – là dessus…).

Donc, en théorie, c’est le pied. Sauf que cela a finalement fonctionné aléatoirement. Dans certains pays, cela fonctionnait absolument partout, dans d’autres il fallait faire 3 ou 4 distributeurs d’argent avant que cela ne fonctionne et dans d’autres pays cela ne fonctionnait tout simplement pas du tout. Nous n’avons pas compris la logique… Sans doute un manque d’accords avec certaines banques (pourtant la carte est une MasterCard, normalement prise en charge mondialement…).

Nous avions (heureusement) en complément nos cartes bancaires classiques (une VISA premier et une VISA normale) de nos 2 banques : Crédit coopératif et La Banque Postale qui, elles, ont fonctionné absolument partout.

Au final, la carte Nickel, bien qu’elle n’est pas fonctionné partout, nous a quand même permis d’économiser beaucoup en frais bancaires.

Comment avez-vous établi votre itinéraire ? Avez-vous établi votre itinéraire avant de partir ?

Avant de partir, nous avions une idée fixe des premiers pays que nous allions visiter (en Asie) et une liste de pays lointains que nous rêvions de visiter. Nous en avons visité certains (Australie, Nouvelle-Zélande), délaissé d’autres (Polynésie, Mexique) et ajouté d’autres (Nouvelle-Calédonie, Japon, Corée, Canada). Ainsi, notre itinéraire après l’Asie s’est construit au fur et à mesure de nos envies et idées.

Avez-vous pris un « billet tour du monde » ?

Au tout début, c’est ce qui nous semblait le plus logique alors nous avons pris un billet tour du monde auprès de la compagnie Emirates. Peu de temps après l’avoir acheté, nous l’avons finalement annulé, car cela manquait de flexibilité sur les dates.

Au final, nous avons pris des vols en aller simple au fur et à mesure (en partant, nous avions tout de même les vols jusqu’en décembre, soit pour les 2 mois à venir). Cela nous a permis d’avoir une grande liberté sur notre itinéraire comme je l’ai expliqué dans la question ci-dessus.

Est-ce que cela nous a coûté plus cher/moins cher ? Nous ne sommes pas encore rentrés alors, suspens !! Je ferai un article spécial « retour de tour du monde » où je révélerai cela ! #teasing

Avez-vous souscrit à une assurance voyage ?

Pour la première fois dans notre vie de voyageurs, nous avons souscrit à une assurance voyage. D’une part parce que nous partions pour la première fois en long voyage et d’autre part, car nous voyagions avec Éléanor, notre bébé.

Notre choix s’est porté sur Chapka, bien connu des voyageurs. Nous ne saurions pas recommander cette entreprise formellement. La seule fois où nous avons fait appel à elle, alors que nous étions en Birmanie loin de toute grande ville et qu’Éléanor était malade, l’assistance au téléphone s’est avérée très décevante…

Quel type et combien de bagages aviez-vous à votre départ ? Et qu’avez-vous emporté ?

Beaucoup de monde a du mal à le croire : nous ne sommes partis qu’avec un seul sac à dos. Mais, attention, un GROS sac à dos. Il s’agit du modèle Deuter « Traveller 80 + 10 ». Il fait 90L au maximum et vient se zipper dessus un petit sac à dos (day pack) de 10L.

Lorsque nous sommes partis, l’ensemble faisait tout de même 23 kg ! Mais tout tenait dedans (ou presque : il nous restait un petit sac bandoulière avec les affaires pour l’avion et le sac de l’appareil photo).

Comment avons-nous réussi cet exploit ? En emportant le strict nécessaire :

  • 1 semaine de vêtements d’été pour chacun (roulés, cela prend moins de place)
  • 1 trousse de toilette et 1 trousse à pharmacie
  • 2 petites serviettes microfibre, 1 serviette poncho pour Éléanor et un fouta multi-usages
  • les maillots de bain
  • 1 petite moustiquaire (inutile, elle a dégagé au bout de 3 mois)
  • 1 ordinateur portable (le plus petit des MacBook)
  • 2 liseuses électroniques (ainsi, pas de livre et pas de guides de voyages à transporter !)
  • 3 manteaux de style « coupe-vent » et 3 gilets polaires (bien roulés eux aussi)
  • 2 paires de tongs (en plus de nos chaussures de randonnée que nous avions au pied)
  • 1 petit sac de jouets pour Éléanor et 3 livres
  • 1 porte-bébé (voir ci-dessous)
  • 1 petit tapis à langer de voyage (merci Jerem et Marlène pour ce cadeau toujours très utile !)
  • 1 jeu de cartes, 1 lampe frontale, 1 corde à linge et quelques épingles

Notre sac à dos : Avant / Après !

Et (à part quelques petites bricoles) c’est tout ! Un vrai travail de minimalisme, et nous n’avons manqué de rien : nous pouvions nous habiller et nous laver. Là est l’essentiel. Est-ce qu’Éléanor a manqué de jouets ? Elle avait un terrain de jeu si immense que les quelques jouets que nous avions emmenés elle n’y a finalement peu touché…

Néanmoins, aujourd’hui, après 11 mois de voyage nous sommes un peu plus chargés. Notamment en jouets (même si elle n’y joue toujours pas plus, c’est nous qui craquons…) et en livres pour enfant (cela devient nécessaire, cela lui plaît de plus en plus). Nous avons aussi un ordinateur de plus (et un gros de 15″ cette fois) qui me permet de travailler dans de meilleures conditions. Et quelques vêtements de plus (il fait un peu frais au Québec actuellement !). Et divers produits (lessive, sel, poivre…). Et… une trottinette ! Mais cela reste encore raisonnable (et transportable !).

Une dernière chose au sujet de nos bagages, si cela était à refaire nous ferions différemment. Soit nous prendrions 2 plus petits sacs (le sac de 23 kg je ne peux pas le porter des heures !), soit (notre solution préférée) nous prendrions des sacs flexibles à roulettes. Notre façon de voyager n’est finalement pas si roots que ça, alors avoir un bagage à roulettes n’aurait pas souvent posé de problème (et aurait soulagé mon dos !).

Avez-vous prévu des vêtements d’avance pour Éléanor pour accompagner sa croissance ?

En partant, nous n’avons emporté que des vêtements qu’elle pouvait mettre immédiatement. Au fur et à mesure du voyage, nous avons remplacé les vêtements trop petits. Car, bien entendu on trouve des vêtements partout dans le monde (sauf dans les tribus qui vivent nues, mais c’est de plus en plus rare, me semble-t-il !!). Et quitte à acheter de la merde du made in china, autant l’acheter en Asie, c’est toujours plus écolo (moins de transport)… Seul bémol : le style. Dans certains pays (d’Asie principalement) les vêtements et chaussures pour enfant sont trop… moches kitchs bariolés à notre goût.

Quels poussette et porte-bébé avez-vous emportés ?

Depuis la naissance d’Éléanor, nous avons fait le choix de n’avoir pas de poussette. Et cela pour différentes raisons (encombrement, privilégier le portage, pousser l’enfant à marcher…). Ce voyage n’allait donc pas changer la donne. Donc pour nous cela a été un tour du monde sans poussette.

Néanmoins, voyant qu’Éléanor reluquait de plus en plus les trottinettes nous avons fini par en acheter une. Mais pas n’importe laquelle. Comme elle était encore trop petite pour réellement faire de la trottinette, nous avons acheté un modèle évolutif (Globber Evo 4 en 1) qui nous permet de la pousser lorsqu’elle ne veut plus faire de trottinette seule. Cela remplace astucieusement une poussette, et, il faut l’avouer, nous a bien soulagé le dos et les bras dans les grandes villes.

Au niveau porte-bébé, nous avons emporté le modèle ergobaby. C’est léger, c’est physiologique pour l’enfant et confortable. Dans les faits, nous l’utilisons de moins en moins : Éléanor marche de plus en plus, et préfère être portée dans les bras ou sur les épaules (aïe, aïe…).

Comment avez-vous financé ce tour du monde ? Quel est votre budget pour ce tour du monde ?

Notre situation est bien différente de la plupart des familles qui partent en tour du monde, car je continue d’avoir des revenus en voyageant (je suis ce qu’on appelle un « nomad digital »). Donc, pour nous pas de budget prévisionnel. Nous essayons juste, comme nous le faisions en France, de ne pas dépenser plus que ce que je gagne !

Mon bureau au Canada 😉

En pratique, nous avons dépensé environ 2 fois moins en Asie qu’en Océanie (NZ, Australie, Calédonie) ou Canada. Donc, ce sont vraiment des pays à privilégier pour se faire plaisir sans se ruiner !

Par exemple, au Sri Lanka, nous avons dépensé (tout inclus, hors billet d’avion) en moyenne 85€ par jour, contre 100€ par jour en Thaïlande (location de voiture comprise) et 200 € par jour en Nouvelle-Zélande (avec le campervan). Notre budget est dans la tranche haute des familles qui font le tour du monde, je pense. Certaines arrivent à dépenser 2 fois moins (et parfois avec plusieurs enfants !!).

C’est tout ! Si vous avez d’autres questions, laissez un commentaire ci-dessous ! 🙂

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook :

Cliquez sur J'aime cette page ci-dessous pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles : articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc. À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

2 commentaires ou avis éclairés ;-)

  1. Ornella Répondre
    • Tony Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :