Récit de nos 2 semaines en Corée-du-Sud en famille, de Busan à Séoul

La Corée-du-Sud a été une courte étape dans notre tour du monde en famille : nous y avons passé seulement 2 semaines (12 jours pleins). Au départ, la visite de ce pays était liée au prix du billet d’avion plus avantageux que depuis le Japon pour traverser le Pacifique. Finalement, à quelques détails près, ce voyage de deux semaines avec Éléanor, notre enfant de 2 ans, en Corée-du-Sud a été une vraie belle découverte !

Comme nous n’avions que peu de temps, et que nous souhaitons voyager lentement, nous n’avons visité que les 2 grandes villes Busan et Séoul, en nous arrêtant tout de même en chemin 2 nuits dans 2 plus petites villes.

Voici notre itinéraire et notre récit de ce voyage en famille en Corée-du-Sud.

Busan

De Busan, nous avons tout d’abord vu la plage. En effet, cette grande ville (3,7 millions d’habitants tout de même) est située au sud-est du pays, au bord de la mer.

Nous avons passé 3 nuits à Haeundae Beach. Les Coréens disent qu’il s’agit de la plus belle plage du pays. Pour être franc, une plage entourée de grands buildings ce n’est pas trop notre truc… J’ai lu sur Internet qu’il y avait sur la côte ouest des plages plus sauvages avec un beau sable blanc. Ça, ça nous plairait plus ! 🙂

Ici, c’est l’endroit pour voir et être vu. Un peu le Saint-Tropez coréen… Mais aussi se prendre en photo façon selfie : un vrai sport national ! À savoir, Haeundae Beach détient le record officiel du nombre de parasols sur une plage. Lorsque nous y étions, au mois de juin, il y en avait peu encore, mais il paraît qu’en août, la plage en est remplie !

Bref, nous avons passé 3 jours assez calmement : promenades sur la plage, ballade en mer (mauvaise idée : la mer était démontée, et en plus il y avait du brouillard…), massages et jeux de plage.

Ensuite, nous avons déménagé à seulement 10km (mais environ 45 minutes en taxi : la ville est terriblement embouteillée) dans le quartier de Jangjeondong. Ici, changement de décor : plus de mer, mais des montagnes qui, comme à peu près partout dans ce pays très vallonné, nous entourent de chaque côté.

Trois « attractions » ont retenu notre attention pour que l’on pose nos valises 2 nuits dans ce quartier :

  • Randonnée sur la montagne Geumjeong. On y accède en télécabine, ensuite il y a une belle promenade qui va de la porte sud jusqu’à la porte nord de l’ancienne forteresse de Busan. Sur la carte, cela fait 7km alors cela nous semblait faisable. Dans les faits, ça monte et ça descend beaucoup : nous avons abandonné à la moitié ! Cependant, ça vaut vraiment le coup, il y a une superbe vue sur la ville et c’est une belle échappée dans la nature, loin de l’agitation de la ville.
  • Les plus grands bains du monde. Tout comme les Japonais, les Coréens sont adeptes des bains chauds. Et dans ce quartier, nous avons trouvé un établissement (Hurshimchung, accès depuis l’hôtel Nongshim) qui se vante d’avoir les plus grands et les meilleurs bains du monde. Rien que ça ! C’est vrai que c’est grand et qu’il y a différents types de bains (différentes températures, différentes propriétés, parfois des jets…). C’est bien agréable après la randonnée dont je vous ai parlé ci-dessus !
  • Le temple Beomesa. C’est (d’après les guides) LE plus beau temple de Busan. Alors, nous l’avons visité ! 🙂 Ce temple (ou plutôt devrais-je dire : « cet ensemble de temples ») est situé sur la montagne et offre ainsi une superbe vue. Ce fut pour nous la découverte du style des temples coréens qui change radicalement par rapport à ce que l’on connaissait des temples en Asie : beaucoup moins « bling-bling » qu’en Thaïlande et plus de détails graphiques que les sanctuaires au Japon. Nous avons beaucoup aimé ce style de temple et cet endroit : c’est zen et cela invite réellement à la méditation.

Entre Busan et Séoul

Nous avons fait 2 arrêts entre Busan et Séoul :

  • Gyeongju : cette ville est considérée comme un « musée sans murs ». On y trouve en effet différents types de vestiges et des quartiers de maisons traditionnelles bien préservées (ou rénovées). C’est très étendu, alors nous avons loué des vélos (le loueur proposait des sièges bébé, yeah !) pour voir tout cela en une demi-journée.
  • Daegu : c’est une grande ville (la 4e de Corée) très vivante. Nous avons apprécié de nous promener dans les rues animées du centre-ville, mais aussi dans les petites rues de marchands de remèdes médicinaux traditionnels (herbes, plantes, bois de cerf…).

Séoul

Nous avons passé 6 nuits à Séoul. Nous avons logé dans un appartement réservé sur Airbnb en plein dans le centre historique (quartier de Jongno-Gu). Un très bon choix, car nous étions immédiatement proches des sites historiques, et loin de l’agitation de la ville moderne qui nous intéresse moins (ou plutôt : qui nous fatigue vite !).

Vous n’êtes pas encore inscrit sur Airbnb ? Avec ce lien vous aurez 20 € sur votre première réservation (en plus, nous aurons également 20 € de crédit). Cool, non ? 😉

Voici quelques endroits que nous avons aimé visiter :

  • Il y a de nombreux palais à Séoul, tous très jolis et dans de beaux parcs arborés. Nous en avons visité quelques-uns (Changgyeonggung, Changdeokgung ou encore Deoksugung), mais pas tous : globalement, il faut l’avouer, ils se ressemblent tous !

  • Le village Hanok de Bukchon est un quartier rassemblant quelque 900 maisons traditionnelles coréennes. C’est une promenade très agréable dans des dédales de petites rues.
  • La promenade du canal Cheong-gye-cheon, réaménagée avec goût il y a tout juste un  peu plus de 10 ans, offre un espace de verdure et de calme dans la ville. Nous avons apprécié !
  • Le mont Namsan : on y monte en télécabine (ou à pied pour les plus courageux !) afin de voir, a priori, une vue superbe sur la ville (pour nous, c’était le brouillard – ou la pollution, nous n’avons pas su). Au sommet, nous avons pu assister à un spectacle gratuit de maniement du sabre et d’assiettes chinoises et nous sommes redescendus à pied par un chemin en pleine nature.
  • Le quartier étudiant de Hongdae a été notre seule incursion dans le Séoul moderne. Nous nous y sommes rendu un samedi, jour de marché où, outre différents stands de gadgets et de nourriture, nous avons pu assister à des représentations dans la rue de boys-bands et girls-bands. Un phénomène très populaire en Corée !

Éléanor n’a pas été en reste durant ces quelques jours à Séoul ! Voici quelques endroits géniaux avec des enfants que nous avons testés et approuvés :

  • Le Children’s Museum, situé dans le grand Children’s park, est à faire absolument ! Tout d’abord, l’entrée est ultra-abordable (4000 wons, soit 3 € par personne). Ensuite, il y a une multitude de jeux, expériences scientifiques et activités adaptés à tous les âges. Nous avons particulièrement apprécié pour Éléanor l’espace « Peek-a-boo », un espace de jeux réservé aux moins de 3 ans. Quant au reste du Children’s park, il y a de nombreux terrains de jeux extérieurs, des manèges et un zoo gratuit (habituellement on n’aime déjà pas franchement les zoos, mais celui-là on ne le recommande vraiment pas du tout : les animaux sont dans de tout petits espaces et ne semblent vraiment pas heureux…)
  • L’espace aquatique Sea-la-la est le paradis des enfants avec de nombreux toboggans et piscines, mais moins celui des parents, car l’entrée est franchement chère (30€/personne). Petite astuce : allez-y après 15h, c’est quasiment moitié prix. Le bonheur d’Éléanor n’ayant pas de prix, nous y sommes tout de même allés et y avons passé un agréable moment. À noter : il y a également des bains chauds traditionnels et des saunas non mixtes inclus avec l’entrée. C’est d’ailleurs assez « rigolo » de voir la différence d’habillement entre les bains (zone non mixte) et la piscine (zone mixte) : nudité absolue et décomplexée dans le premier cas contre habits de bains intégraux (l’affaire du burkini ferait rire ici…) dans le second cas !!
  • Le Yeouido Hangang Park est situé au sud de la rivière. Ici, en plus d’un cadre super sympa et vert il y a des choses à faire qui intéresseront les enfants. Tout d’abord, il y a un super terrain de jeux qui vaut à lui seul le déplacement pour les bambins. Ensuite, il y a la possibilité de louer des vélos pour profiter de la grande piste cyclable qui fait le tour du parc, en passant le long de la rivière. C’est d’autant plus un bon plan pour les familles qu’il y a des sièges bébés de disponibles, mais aussi des vélos pour enfants de différentes tailles. C’est assez rare pour le souligner ! Enfin, il y a la possibilité de faire une petite croisière en bateau sur la rivière. Nous l’avons faite, et pour être honnête cela ne vaut pas le coup…
  • Une petite astuce pour finir : il y a peu de terrains de jeux à Séoul, mais il est (normalement) possible d’accéder à ceux des écoles après la fin des cours et avant leur fermeture (grosso modo entre 16h et 18h).

Conclusion

La Corée-du-Sud a été une belle surprise pour nous. En visitant seulement 2 villes (et en en survolant 2 autres), nous n’avons eu qu’un petit aperçu de ce que ce pays a à offrir alors, oui, nous reviendrons (j’ai l’impression de dire ça pour tous les pays que nous avons visités !!). Petits bémols cependant sur la nourriture (trop épicé, trop… bizarre parfois) et sur la propreté (cela choque d’autant plus que nous arrivions du Japon qui est un pays ultra-propre).

Alors, cela vous donne-t-il envie de faire vos valises, d’emmener femme/homme et enfants pour une virée au pays du Gangnam Style ? 😉

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook :

Cliquez sur J'aime cette page ci-dessous pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles : articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc. À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

2 commentaires ou avis éclairés ;-)

  1. Horizon Mix6T Répondre
    • Tony Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :