Visiter la Corse en juin avec un bébé : le mois idéal !

Nous sommes actuellement en Corse et arrivons au terme de notre séjour. Avant d’entamer notre tour du monde avec bébé, nous avons donc découvert un petit bout de notre territoire et nous avons été émerveillés par ce que nous avons découvert.

La Corse c’est magnifique, et en juin il semble que cela l’est encore plus – surtout avec un bébé (et un toutou !). Voici pourquoi.

La Corse en juin avec un bébé

En juin, il fait beau et chaud. Parfois, le ciel est un peu nuageux et cela fait du bien (n’oubliez pas que nous sommes de Bretagne !). Nous ne sommes jamais partis en juillet-août en Corse, mais nos discussions avec des locaux et d’autres touristes nous confirment qu’il peut faire beaucoup plus chaud pendant ces mois d’été (jusqu’à 43°C paraît-il !). Avec un bébé, cela serait juste contraignant et dangereux. Néanmoins, même en juin la crème solaire et le chapeau pour bébé sont indispensables. Et il vaut mieux rester à l’ombre pendant les heures les plus chaudes.

Étrangement, malgré un climat plutôt favorable, il y a peu de touristes. Les plages ne sont pas bondées et les commerçants sont détendus. Mieux encore, il y a peu d’embouteillages sur la route. Pour nous qui avons une petite puce qui n’aime pas la voiture, c’est l’idéal.

En juin, les plages ne sont pas (trop) bondées !

En juin, les plages ne sont pas (trop) bondées !

La Corse en juin pour faire des économies

Outre le climat et la faible affluence touristique, partir en juin en Corse présente un intérêt économique non négligeable : les locations d’hébergements et de voitures sont moins chères qu’en été. Il en est sans doute de même pour le ferry et l’avion.

Quoi emporter pour bébé pour des vacances en Corse ?

La majorité des hébergements, que ce soit en hôtel ou en camping (bungalows, mobils-home) proposent des lits bébé, et parfois des chaises bébé. Renseignez-vous avant de réserver afin d’éviter de vous surcharger d’un lit parapluie qui sera inutile.

L’île de beauté étant une destination familiale, beaucoup de restaurants proposent des chaises bébé. Avant de vous installer, demandez s’il y en a de disponible. Et pour moins de contraintes, vous pouvez envisager d’emporter un siège bébé en tissu qui s’adapte sur n’importe quelle chaise (nous l’utilisions jusqu’à il y a peu, désormais s’il n’y a pas de chaise bébé Éléanor peut se tenir sur une chaise normale). Découvrez un comparatif de ces sièges bébé nomades sur le site voyagesetenfants.com.

Avec un porte bébé, les randonnées sur les petit sentiers deviennent accessibles !

Avec un porte bébé, les randonnées sur les petits sentiers deviennent accessibles !

Prévoyez impérativement le porte-bébé, sauf si vous souhaitez rester uniquement en ville et à la plage. Il vous permettra de passer partout et d’emprunter les petits chemins pour aller sur les plages désertes. Bébé pourra même y faire sa sieste !

Enfin, emportez les affaires adaptées à un tel climat. Pour le soleil : chapeau, crème solaire et des vêtements amples, légers et couvrants qui serviront également de protection pour les moustiques le soir (il y en a moins que dans les pays tropicaux, mais il y en a quand même !). Pour la nuit : une turbulette (ou gigoteuse) et un pyjama léger.

Notre périple en Corse en juin 2016

Histoire d’en faire le tour, tout en prenant notre temps, nous avons passé un mois en Corse en ce mois de juin (en débordant une semaine sur juillet).

La première semaine, nous avons loué un gros camping-car avec lequel nous sommes allés de Saint-Florent à Calvi en passant par la jolie ville et les magnifiques plages de l’Île-Rousse. Ce moyen de transport était vraiment appréciable pour pouvoir s’arrêter où l’on souhaitait (les campings sont nombreux). Néanmoins, c’est une expérience que nous ne tenterions pas en pleine saison estivale (à cause de l’étroitesse des routes et des campings qui, en saison, parquent les camping-cars dans un coin).

Au loin, Calvi et plus près, sa superbe plage !

Au loin, Calvi et plus près, sa superbe plage !

Après avoir pris une voiture de location, nous avons passé les 5 jours suivants sur la côte est du côté d’Aléria dans un petit bungalow au bord de la plage. Au programme, détente et baignade et une seule sortie pour se promener sur les hauteurs de Linguizzetta (voir la photo du porte-bébé un peu plus haut).

La vue depuis notre bungalow... :)

La vue depuis notre bungalow… 🙂

Nous avons passé la semaine suivante entre Porto-Vecchio et Bonifacio. Si la ville de Porto-Vecchio ne nous a pas suscité un gros coup de cœur, la côte qui descend jusqu’à Bonifacio est tout simplement splendide. Une eau transparente et de jolies plages (qui commencent à être bien bondées même en juin, laissant présager « l’horreur » que cela doit être en juillet-août !) : nous ne sommes pas adeptes de faire la crêpe sur le sable (pourtant nous sommes bretons…) mais nous avons apprécié ces moments rafraîchissants. Car, mine de rien, au fur et à mesure que l’on avance dans le mois de juin les températures augmentent. Bonifacio est une ville très touristique, mais on le comprend : cette ville perchée sur une falaise est très attrayante. La promenade en bateau permet de découvrir la côte, mais aussi d’apercevoir les maisons qui sont accrochées sur la falaise. Saisissant !

Les maisons semblent réellement accrochées à la falaise !

Les maisons semblent réellement accrochées à la falaise !

Ensuite, nous avons fait la route jusqu’à Ajaccio où nous avons passé 4 nuits à Atala sur les hauteurs de la capitale de la Corse-du-Sud. Nous avons visité la vieille ville d’Ajaccio, fait une petite escapade en bateau jusqu’aux îles Sanguinaires et un petit tour du côté du lac de Tolla ; nous avons également fait une visite d’une petite distillerie d’huiles essentielles bio très instructive sur la fabrication et l’utilisation de ce produit.

Ajaccio dispose de magnifiques plages accessibles depuis le centre-ville. Sympa !

Ajaccio dispose de magnifiques plages accessibles depuis le centre-ville. Sympa !

Nous voici rendus à la fin du mois de juin : il est temps de rentrer dans les terres ! Nous avons donc pris la route jusqu’à Corte. Cette route qui passe par des cols de montagne est splendide : les paysages changent sans cesse, tantôt arides, tantôt verdoyants. Nous sommes restés à Corte 3 nuits ; le temps de visiter cette très belle ville, berceau de l’histoire corse et de randonner dans la vallée de la Restonica.

Nous avons étiré le temps dans le centre de la Corse encore 2 nuits avant de rejoindre la côte au niveau de Bastia pour le retour. Quel choc de voir autant de monde et les campings et hôtels pleins ! Il semble que les touristes viennent en Corse pour la mer, laissant les terres paisibles et agréables même en ce début de mois de juillet !

C’est l’heure de rentrer…

Nous ne sommes pas tristes de rentrer.

Tout d’abord, nous avons eu un bon aperçu de la Corse et nous savons ce que nous y ferons lorsque nous y retournerons : voyager avec le train qui traverse l’île et privilégier le centre pour ses paysages et ses nombreux sentiers de randonnées (on va attendre que Éléanor sache bien marcher !).

Ensuite, nous l’avons vu en ce début de mois de juillet : les touristes arrivent en masse. Les vacances scolaires ayant débuté, de nombreuses familles se pressent sur l’île. Nous préférons nettement le calme du début du mois de juin !

Enfin, il était temps pour nous de rentrer pour préparer notre tour du monde ! Nous partons le 19 septembre prochain, soit dans à peine 2 mois et demi et presque rien n’est prêt. En plus de la préparation des sacs et de l’aspect administratif (assurance, banques…) nous allons faire un grand tri dans nos affaires afin de ne garder en garde-meuble que le nécessaire (et donc donner, jeter, vendre le superflu !). Affaire à suivre (via notre page facebook !)… !

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook et youtube :

Cliquez ci-dessous sur J'aime cette page pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles (articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc) et/ou sur le bouton Youtube (pour recevoir nos vidéos de voyage). À tout de suite !

Tags :

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :