11 familles nomades : l’adaptation des enfants et l’école sur les routes [partie 2/4]

Beaucoup de personnes pensent que la vie nomade est réservée aux jeunes partis faire un PVT en Australie ou aux couples de backpackers sur les routes de l’Asie.

Vouloir partir avec un enfant sur les routes, c’est s’exposer à des remarques et à des indignations : « il n’aura aucune stabilité » ou encore « il ne pourra pas avoir de copains fixes et deviendra asocial« . Bref, être nomade en famille c’est s’éloigner des codes de notre société. Et l’assumer.

Ainsi, de nombreuses familles vivent ce mode de vie et les enfants le vivent très bien. Cet article, au travers des interviews de 11 familles nomades, en est une bien jolie preuve.

La question de l’école suscite également de nombreuses interrogations. Avec un mode de vie nomade, il n’est pas possible d’inscrire son enfant dans un établissement scolaire (ou alors, seulement ponctuellement). L’école « à la maison » est donc largement pratiquée. Mais, vous le verrez au travers de ces témoignages, pas forcément de la même manière. Certains suivent assidûment les cours du CNED, certains créent eux-mêmes les programmes scolaires alors que les autres pratiquent la non-scolarisation, que l’on pourrait appeler plus poétiquement « l’école de la vie ».

PS : cet article est le deuxième d’une série consacrée aux familles nomades. Si vous avez raté le premier article présentant les 11 familles interviewées, cliquez ici pour une séance de rattrapage 😉

Interview des 11 familles nomades sur les enfants et l’école

Les Zed

Les Zed
Les Zed ont une fille, Chloé, de 5 ans. Ils ont tout quitté il y a maintenant un peu plus de 2 ans.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Chloé vit-elle ce mode de vie ?

Notre fille a pris réellement conscience de notre aventure l’été dernier (à l’approche de ses 4 ans). Cela se remarque lors de nos conversations avec elle, mais aussi par son approche vis-à-vis des autres enfants. Dès que nous arrivons dans un nouveau parc de jeu, elle nous demande de lui rappeler comment on dit bonjour ou comment tu t’appelles dans la langue du pays. Et finalement pour elle, bouger est devenu un peu comme un jeu (ou une routine) : elle nous demande ainsi régulièrement quand est-ce qu’on change de maison ? Mais elle apprécie aussi nos périodes semi-sédentaires (plusieurs mois au même endroit); l’occasion pour elle d’aller à l’école, se faire des copains, s’investir dans des activités de groupes...

Max et Clem
www.leszed.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Certains en profitent pour passer en 100% homeschooling (ou travel schooling), mais cela n’était pas notre volonté première. Nous pensons effectivement que le système scolaire, même s’il a ses limites, a une importance certaine. Nous tentons ainsi de trouver un équilibre entre école et apprentissage à l’extérieur. C’est ainsi que l'année scolaire de notre fille est souvent raccourcie pour laisser plus de place aux voyages et à un apprentissage alternatif.

Max et Clem
www.leszed.com

Les 3 moustiquaires

Les 3 moustiquaires ont 3 enfants : Raphaël alias Rafi, 15 ans, qui les accompagne dans leurs aventures et une fille de 20 ans qui vit désormais sans ses parents. Ils ont adopté le mode de vie nomade il y a un peu plus de 3 ans.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Rafi vit-il ce mode de vie ?

Nous avons deux enfants, une grande fille de presque 20 ans qui vit à Montréal et qui vient nous voir deux fois par année. Et nous avons notre fils qui voyage avec nous depuis le tout début. Je dis souvent que pour mon fils, ce n’est pas son choix, alors il est heureux comme il serait heureux dans une vie plus traditionnelle. Il a maintenant 15 ans et il est comme tout adolescent avec ses hauts et ses bas.

Marie-Claude
www.les3moustiquaires.net

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Mon fils est TED (Trouble envahissant du développement, ndlr) alors, déjà avant notre départ, le système scolaire ne répondait pas très bien à nos attentes, nous avions déjà retiré Rafi de l’école 6 mois avant notre départ, ce qui veut dire au milieu de sa 5e année. Je me souviens très bien, que quand il avait tout juste 5 ans (et qu’il commençait l’école), mon conjoint et moi avions pris la décision, que quand notre petit rayon de soleil ne serait plus heureux dans le monde scolaire, nous lui ferions l’école à la maison… Et finalement au bout du compte, au lieu de l’école à la maison, il a encore mieux, on lui fait l’école sur la route, ou dans l’avion, ou à l’hôtel hihihi un peu partout finalement. Quoi de mieux que de vivre pour vrai l’apprentissage, les musées, l’histoire, la vraie vie en direct.

Marie-Claude
www.les3moustiquaires.net

Zenroots

Les Zenroots ont 2 enfants : Léo, 5 ans et Charlotte, 7 ans. Ils sont nomades depuis 8 mois.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Charlotte et Léo vivent-ils ce mode de vie ?

C’est une adaptation qui s’est très bien passée dans notre famille. Il faut avoir un très bon pouvoir d’adaptation, ce que nos enfants possèdent probablement plus naturellement que nous.

Mélissa
www.zenroots.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

L'année dernière, ma plus petite n’était pas encore de niveau scolaire et mon plus grand était de niveau première année. Durant ces derniers mois, il a appris à lire, ce qui était le plus beau défi. Nous hésitons encore sur la forme à prendre pour leur apprentissage. Pour l'instant, ils sont assez libres, formule unschooling, tout en leur demandant une fois de temps en temps de relever un petit défi de plus.
Notre but étant atteint avec la lecture, ils ont appris principalement en découvrant la nature autour d’eux. Les situations d’apprentissages sont diversifiées en voyage. Nous utilisons aussi quelques cahiers.

Mélissa
www.zenroots.com

>> Léo a son propre projet de blog qu’il remplit peu à peu : lesdecouvertesdeleo.wordpress.com.

Agotrip

La famille Agotrip compte 2 enfants : Léna, 5 ans, et Lissandre, 3 ans et demi. Leur vie nomade a commencé récemment : il y a environ 3 mois.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Léna et Lissandre vivent-ils ce mode de vie ?

Nous sommes partis depuis trop peu de temps pour pouvoir faire un véritable bilan en ce qui les concerne. Ils nous parlent de leurs copains d'école et de la famille, mais pour le moment, on ne sent pas un réel manque. Nous tentons de continuer de les sociabiliser avec d'autres enfants en nous rendant dans des parcs, ou en les inscrivant dans des centres aérés où ils jouent à la journée avec d'autres enfants de leur âge.
Nous constatons que certains comportements désagréables apparaissent comme celui de nous tester davantage, de nous tenir tête et de réclamer beaucoup plus. Cela nous demande d’être encore plus disponible pour leur expliquer et de piocher dans notre capital ZEN pour ne pas céder ou se fâcher à chaque nouvelle crise.
A contrario, les enfants s’éveillent et posent à présent de nombreuses questions sur leurs environnements. Ils sont stimulés chaque jour, de manières différentes, et cela sans y penser.

Muriel et Christophe
www.agotrip.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Muriel : C’est moi qui m’en occupe. Chaque matin, cela prend 30 minutes pour préparer les ateliers et environ 1h ensuite avec eux pour les aider. Je m'inspire de la méthode Montessori, mais je fais aussi des exercices plus classiques. Le but est vraiment de faire l'école n'importe où avec tous les supports que la nature nous offre (écrire des lettres avec des petites pierres, compter le nombre de pommes de pin, décrypter un panneau...). Tout est bon pour apprendre et éveiller leur curiosité.

Muriel et Christophe
www.agotrip.com

Nomadroads

Greg et Magali voyagent avec leurs 2 filles Anastasia et Natasha, âgées de 16 et 18 ans. Ils sont sur les routes depuis 10 ans !

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Anastasia et Natasha vivent-elles ce mode de vie ?

(elles répondent elles-mêmes)
Pour nous ce mode de vie c'est la normalité, car à nos yeux nous ne connaissons que ça. Nous apprécions la diversité du voyage, les paysages, la culture et la rencontre avec les peuples et le fait d'être en famille tout le temps même si des fois c'est un peu lourd de ne pas pouvoir être seules quelques jours.

Anastasia & Natasha
www.nomadsroad.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Au départ nous avons commencé à faire la classe nous-mêmes puis nous sommes passés par le CNED lorsque le niveau est devenu assez élevé, institution que nous avons abandonnée à cause des coûts pharaoniques qui augmentaient chaque année. Depuis les filles sont totalement autonomes et bossent pour l'une avec les cours de la première. Et l'aîné étudie les matières qui concordent avec l'avenir qu'elle s'est tracé.

Greg
www.nomadsroad.com

Famille nomade digitale

La famille nomade digitale est nomade depuis 3 ans avec un enfant, Logan, âgé de 16 ans aujourd'hui.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Logan vit-il ce mode de vie ?

Logan avait 13 ans au moment du départ. Assez grand pour comprendre l’enjeu d’une telle aventure sur le long terme. Il a dû se résoudre à se séparer de pas mal de ses affaires, mais il en a conservé un peu, comme ses consoles portables. Parce que notre choix de vie doit aussi lui convenir, en tant que parents, nous devons rester à son écoute. Nous lui demandons régulièrement comment il ressent ce mode de vie parce que chaque membre de notre famille doit y trouver son bonheur : c’est indispensable pour vivre pleinement notre nomadisme. Et il s’avère qu’il a toujours vécu cela très bien ! Il s’habitue à sa nouvelle maison dans les minutes où il y pose les pieds ! C’est impressionnant. Il adore, comme nous, cette vie.

Christine
www.famille-nomade-digitale.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Avant le départ, Logan suivait déjà depuis le CE2 des cours par correspondance par choix éducatif.
Continuer ainsi en étant en voyage était donc tout à fait normal.
Il a poursuivi sa scolarité tout en étant nomade avec les cours du CNED en classe réglementée.
Les devoirs étant tous envoyés en numérique, les cours accessibles en ligne sur le site du CNED : il n’y a aucun livre ou manuel scolaire à transporter. Ce qui est parfait lorsque vous êtes continuellement en déplacement. Logan, cette année, était en première S et il avait de très bons résultats. Mais il nous a soumis une décision : celle d’arrêter ses études pour se consacrer à son projet de devenir rapidement aussi entrepreneur nomade ! Il a défendu l’idée que c’est jeune, et sans avoir à subvenir à ses moyens, qu’était la meilleure période pour monter ses projets et acquérir des compétences qui lui sont vraiment utiles : programmation, gestion (MBA en ligne), langues étrangères (anglais, japonais, espagnol), dessin ou encore guitare ! Nous avons accepté sa décision, avec un plan de développement sur deux ans. Il travaille dur chaque jour et a commencé ses activités de développement de jeux vidéo et d’applications pour mobiles.

Christine
www.famille-nomade-digitale.com

>> Découvrez le site et les applications de Logan sur son site : Logg-out.

Rouler sa vie

La famille Rouler sa vie a à son bord 2 enfants, Simon, 8 ans, et Raphaëlle, 2 ans et demi. Ce sont des nouveaux nomades, puisqu'ils sont partis il y a seulement 3 mois.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Simon et Raphaëlle vivent-ils ce mode de vie ?

Nos enfants sont très curieux et dotés d’une capacité d’adaptation assez incroyable. Pour eux c’est l’aventure, la découverte. Nous nous sommes adaptés à leur rythme et ils ont leur mot à dire dans le choix des activités ou des destinations. S’ils ont l’amour et l’attention de leurs parents, s’ils sentent qu’ils sont une partie importante de la famille et que nous sommes à l’écoute de leurs besoins, tout ira bien. Aussi, à l’aide des technologies, nous restons en contact avec la famille, ils ne s’ennuient pas !

Geneviève
www.roulersavie.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Simon a fait ses deux premières années de scolarité dans le système normal. Nous continuerons le français et les mathématiques à l’aide de cahiers. Les autres matières comme l’anglais, l’espagnol, la géographie, le sport seront développées au gré du voyage selon les occasions. Puis, la tante de François nous conseillera, elle a enseigné pendant plusieurs années au primaire. Pour Raphaëlle, nous aurons déjà un peu d’expérience, nous évaluerons en temps et lieu.

Geneviève
www.roulersavie.com

Six nomades

2 parents, Nathalie et André + 4 enfants, Jonathan (12 ans), Johanna (10 ans), Nayten (8 ans) et Keanan (6 ans) = Six nomades sur la route depuis 3 ans et demi !

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Jonathan, Johanna, Nayten et Keanan vivent-ils ce mode de vie ?

Je changerais la question en : Comment nos enfants pourraient ne pas vivre ce mode de vie ?. Offrir la liberté à ses enfants est un cadeau précieux. Il y a tellement d’enfants qui vivent en fonction de ce que leur entourage décide pour eux et qui perdent leur capacité à être qui ils sont.
Nos enfants ont en tout temps la capacité de décider et d’être libres. Ce qui ne veut pas dire qu’ils font n’importe quoi. Au contraire ! Leur ligne de conduite est guidée par le respect, l’amour et la paix. Ils savent au plus profond de leur âme qu’ils pourront faire et être ce qu’ils veulent en autant que leurs valeurs sont intactes.

Nathalie
sixnomades.blogspot.ca

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Nous avions déjà fait le choix d’offrir la non-scolarisation à nos enfants. Contrairement à plusieurs familles qui font l’école à la maison à cause de leur voyage, pour nous c’est plutôt que l’on voyage grâce à l’école que nous vivons en famille.
Ainsi donc, nos enfants vivent leurs apprentissages de façon autonome et en fonction de leurs désirs. Nous avons choisi de ne pas imposer de programmes ou d’horaires. Nous désirions, comme parents, offrir autre chose qui permettrait à nos enfants de pleinement s’épanouir. Aller plus loin que de seulement suivre ce que tout le monde fait ou dit. Nous pensions que le cadre actuel de l’école ne répondait pas aux besoins de l’enfant, de l’humain, d’être en contact avec les autres et avec la nature ni de reconnaître leur capacité à évoluer.
Voyager nous permet d’aller plus loin dans ce que nous offrons à nos enfants. Ils ne s’arrêtent pas aux limites d’un livre ou de ce qu’une personne affirme, ils poussent leurs recherches pour voir, toucher, expérimenter, vivre !

Nathalie
sixnomades.blogspot.ca

Kangooroule

La famille Kangooroule et sa boutique de portage itinérante embarque 1 enfant, Enorha, (presque) 3 ans et circule en France de département en département depuis 1 an.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Enorha vit-elle ce mode de vie ?

Notre fille s’est adaptée bien mieux et plus vite que nous ! Elle s’amuse chaque jour, rencontre d’autres enfants, joue, rit, passe du temps avec nous. Ce qui nous épate tous les jours c’est son vocabulaire, elle l’apprend au fil du voyage et du coup il est très varié . Ce qui est chouette c’est qu’elle a une grande soif d’apprendre et nous sentons que ce voyage répond à ses attentes.

Julie
www.kangooblog.fr

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Alors notre fille va avoir 3 ans début septembre, elle aurait donc pu entrer à l’école à ce moment-là. Nous avons débuté il y a déjà quelque temps la mise en place de quelques apprentissages, elle souhaite lire et compter, alors nous suivons son rythme.
Si c’est quelque chose qui roule pour tout le monde à ses 6 ans, alors nous continuerons l’instruction en famille.

Julie
www.kangooblog.fr

MYTAE

Après une expérience nomade en roulotte de 2 ans et demi, Yannick, Maude et leurs 3 enfants (Théo, 8 ans, Arthur, 5 ans et demi, Emmy, 1 an et demi) voyagent depuis 1 an à bord d'un grand bus aménagé.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Théo, Arthur et Emmy vivent-ils ce mode de vie ?

Bien, au regard de leur bonheur. Après, c’est une vie qui est fatigante par moment. Bouger tout le temps, s’adapter à de nouvelles personnes sans cesse, à de nouveau lieu. Mais il y ont découvert une richesse.
Pour les enfants, après 3 ans et demi sur les routes, nous mutons notre mode de voyage. Nous allons nous poser 5-6 mois par ans et voyager le reste de l’année. À cette occasion, nous avons longuement discuté avec les enfants. Ils sont très heureux de se poser un peu d’avoir un lieu ressource. Mais pour autant ils ne souhaitent pas s’arrêter de voyager, ça leur amène tellement de choses.
Beaucoup de gens nous disent vous leur imposez un mode de vie. Oui, mais c’est le cas de chaque parent. Aller à l’école en vivant dans un pavillon de banlieue (c’était notre vie avant !) c’est aussi imposer un mode de vie. C’est juste le plus commun, ce qui paraît le plus normal.
Pour nous, l’épanouissement de nos enfants est primordial. En aucun cas nous ne voyagerons au détriment de nos enfants.

Yannick
www.mytae.fr

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Nous faisons l’IEF, instruction en famille, différent du CNED. Plus nous avançons plus nous nous tournons vers les techniques de Unschooling !
La vie est un support magique. Les enfants ont naturellement envie d’apprendre. Nous tachons de leurs offrir au maximum de source d’inspirations…

Yannick
www.mytae.fr

Partis pour

La famille Partis pour c'est Laurence, la maman, Joël, le papa, Sasha, le fils de 5 ans et Grégoire, bientôt 9 ans, le fils de Joël qui les rejoint de temps en temps. Ils sont nomades depuis 6 ans.

suivre cette famille sur facebook
voir la présentation complète de cette famille

Comment Sacha vit-il ce mode de vie ?

Sacha n’a jamais connu autre chose que ce mode de vie changeant. Donc, je pense qu’il le vit très bien. Il ne supporte pas d’être enfermé dans un appartement et est toujours enthousiaste pour de nouvelles découvertes. Par contre, un des inconvénients de ce mode de vie, c’est le manque d’intimité et d’espace personnel. Parfois, j’ai l’impression que cela lui pèse de ne pas avoir d’espace privé où il peut se retrouver. Sinon, c’est un petit garçon enthousiaste, très ouvert et équilibré.

Laurence
www.partispour.com

Comment vous organisez-vous pour l’école ?

Pour l’instant, nous n’avons pas encore été confronté à la question de l’école. Ce qui est sûr c’est que Sacha ne rêve pas d’aller à l’école et nous avons décidé de pratiquer l’instruction en famille. Quand on lui pose la question, il répond d’ailleurs qu’il ne va pas à l’école et qu’il voyage. Dès ma grossesse, il me semblait évident que nous pratiquerions l’instruction en famille et les apprentissages autonomes au fil des voyages et des rencontres.

Laurence
www.partispour.com

>> Pour aller plus loin, lisez l’article de Laurence sur la non-scolarisation.

Dans le prochain épisode…

Après vous avoir présenté ces 11 familles nomades et éclairci la question des enfants et de l’école, la semaine prochaine ces familles répondront à une question souvent posée : « comment financez-vous ce mode de vie ?« .
Suivez notre page facebook afin d’être informé de la parution de la suite de cette série d’articles.


Et vous ? Êtes-vous prêt à franchir le pas d’emmener vos enfants sur les routes de ce beau et vaste monde ? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous. 😉

Sommaire de la série d’articles :

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook et youtube :

Cliquez ci-dessous sur J'aime cette page pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles (articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc) et/ou sur le bouton Youtube (pour recevoir nos vidéos de voyage). À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

5 commentaires ou avis éclairés ;-)

  1. Tiphanya Répondre
    • Tony Répondre
  2. Carole Répondre
    • Tony Répondre
  3. Carole Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :