11 familles nomades témoignent sur leur mode de vie hors-norme [partie 1/4]

Partir sur les routes en famille, sans date de retour. Vivre l’aventure nomade. Cela vous fait rêver ? Ces 11 familles ont fait de ce rêve leur vie. Découvrez dans cette série d’articles le portrait de ces familles, mais aussi leurs réponses à mes questions sur leur mode de vie hors-norme.

11 familles pour 11 façons d’être une famille nomade en 2016. Certaines vivent dans un camping-car alors que d’autres louent des maisons aux 4 coins du monde ; certaines sont parties il y a 2 mois alors que d’autres il y a 10 ans ; certaines pratiquent le « unschooling » alors que d’autres suivent les cours du CNED ; certaines vivent de petits boulots sur la route alors que d’autres travaillent par Internet ; etc.

Ce n’est pas 1, mais 4 articles qui seront consacrés à ces 11 familles : ils paraîtront tous les lundis en août. Le premier, celui sur lequel vous êtes actuellement, vous présente ces 11 familles et leurs réponses sur le choix de ce mode de vie. Le deuxième article sera consacré aux enfants et à l’école. Le troisième article répondra à la question : comment financer ce mode de vie de famille nomade. Enfin, le dernier article pèsera le pour et le contre de ce type de vie.

Nous-mêmes, nous nous dirigeons vers ce mode de vie. Le 15 septembre nous n’aurons plus de maison et juste un billet aller simple vers l’Asie… Autant dire que ces récits sont pour nous une vraie source d’inspiration. J’espère qu’il en sera de même pour vous pour et que cela vous donnera envie de changer de vie !

Vous êtes prêt ? Embarquez avec les 11 familles nomades dès maintenant !

11 familles nomades, 11 histoires.

Les Zed

Nomades depuis mai 2014 | Lieu actuel : Normandie, France

Les Zed

Les Zed

La famille :
Max (34 ans) et Clem (36 ans)
L'enfant : Chloé (5 ans)

À propos :
Max et Clem, originaires de Lyon, ont toujours beaucoup voyagé. Chloé, leur fille, est même née à Barcelone durant une période d’expatriation ! C’est il y a un peu plus de 2 ans que la famille est devenue nomade et aucune date de retour n’a été fixée. Au début, cette famille empruntait uniquement les transports en commun pour se déplacer d’un lieu de vie temporaire à un autre, mais depuis 1 an ils ont finalement racheté une voiture pour plus de souplesse. Pour se loger, les Zed louent des locations saisonnières, que ce soit pour de courtes ou de longues périodes (jusqu’à 10 mois). La famille teste également des hébergements alternatifs comme la tiny house et souhaite essayer de voyager en fourgon aménagé afin de trouver la façon de vivre et de voyager qui lui convient le mieux. Max, étant entrepreneur dans le web, travaille sur des projets Internet afin de financer ce mode de vie. Actuellement, la famille est en Normandie et projette de repartir à l’étranger cet hiver. Mais rien n’est encore planifié !

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Nous avons toujours aimé voyager et nous avons adoré notre période d’expatriation en Espagne. Entre-temps, nous nous sommes mariés à l’île Maurice, et nous avons eu notre fille à Barcelone, nous sommes donc liés au voyage. Mais cela vient aussi du fait que nos aspirations et notre vision sur la vie ont énormément évolué ces derniers temps, avec la volonté de partager des choses fortes en famille, et sortir de la routine métro-boulot-dodo avant qu’on soit trop vieux pour profiter.
Max a aussi l’avantage d’être entrepreneur web, et de pouvoir travailler à n’importe quel endroit du globe, tant qu’il y a une connexion Internet... En synthèse, c’est donc l'envie de trouver un juste équilibre entre vie professionnelle (générer un revenu de base), vie personnelle (vivre de nouvelles expériences en famille), et passion (du voyage).

Max et Clem
www.leszed.com

Les 3 moustiquaires

Nomades depuis juin 2013 | Lieu actuel : Québec, Canada

Les 3 moustiquaires

Les 3 moustiquaires

La famille :
Les parents : Richard (63 ans) et Marie-Claude (39 ans)
L'enfant : Raphaël alias Rafi (15 ans)

À propos :
C’est en juin 2013, après avoir vendu voiture et maison que l’aventure nomade de cette famille québécoise a commencé. Et cette aventure est sans retour envisagé, en tout cas certainement pas de retour à la case départ, c’est-à-dire au Québec. Les 3 moustiquaires passent entre 1 à 3 mois dans chaque pays et louent souvent des maisons ou des appartements afin de « se faire une vie normale » à l’autre bout du monde. Marie-Claude, cuisinière de formation, concocte souvent des petits plats pour limiter les repas au restaurant. Sur place, ils utilisent le plus fréquemment les transports en commun, mais peuvent aussi louer une voiture de temps en temps (ou acheter un van comme se fut le cas au Costa-Rica). Actuellement de retour dans leur pays, cette famille a déjà planifié les destinations pour la fin de l’année : Japon, Taiwan et Philippines.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Je crois que c’est une des questions les plus difficiles… J’ai envie de répondre : « Pourquoi pas ». Je crois que dans la vie, il n’y a pas de limites, c’est seulement nous et nous seuls qui nous en mettons. Quand nous avons pris notre décision, nous nous sommes dit, si on n’aime pas, c’est pas compliqué on revient. Après 3 ans, je peux vous dire que nous ne regrettons en aucun cas notre choix. Et si je vais plus en profondeur, je dirais que nous vivons dans un monde où on nous dit quoi penser et où on finit par nous convaincre que le bonheur réside dans le fait d’avoir deux voitures, une maison, un chien et tout le patatra. Mais moi après avoir eu tout cela, je peux confirmer que ce n’est pas pour moi.

Marie-Claude
www.les3moustiquaires.net

Zenroots

Nomades depuis novembre 2015 | Lieu actuel : Québec, Canada

Zenroots

Zenroots

La famille :
Les parents : Alexandre (39 ans) et Mélissa (38 ans)
Les enfants : Charlotte (7 ans) et Léo (5 ans)

À propos :
Cette famille québécoise originaire de Montréal a quitté son pays à bord de son camping-car il y a 8 mois. La maison vendue, le lieu de vie des Zenroots se trouve désormais là où ils stationnent ! Après avoir profité de la chaleur de la Floride pendant l’hiver dernier, la famille a regagné le Québec qu’elle quittera à nouveau pour le prochain hiver. Cette fois-ci, ce sera certainement un road-trip au Mexique, mais rien est encore bien défini ni planifié ! Cette vie nomade se poursuivra ainsi, tant que toute la famille appréciera ce mode de vie !

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Nous avons choisi de prendre du temps pour notre famille. Passer du temps avec nos enfants pendant qu’ils le souhaitent encore, avant que leur racine s’installe trop profondément à un endroit X et qu’ils ne veulent plus nous suivre dans nos plans de fous. Nous voulions essayer quelque chose de différent. Nous avions pensé à toutes sortes de formules de voyage, aucune n’est exclue ! Le nomadisme en motorisé est, pour nous, une sorte de tremplin entre avoir une maison et être complètement libre de toute attache. Nous sentons que nous avons encore notre petite maison qui nous suit. Notre petit cocon familial, tout en voyageant et découvrant de nouveaux endroits. Pour l’instant, parcourir les routes de l’Amérique est parfait pour nous.

Mélissa
www.zenroots.com

Agotrip

Nomades depuis mai 2016 | Lieu actuel : Lisbonne, Portugal

Agotrip

Agotrip

La famille :
Les parents : Christophe (38 ans) et Muriel (36 ans)
Les enfants : Léna (5 ans) et Lissandre (3 ans et demi)

À propos :
Le début de la vie nomade de cette famille est très récent, puisque c’est le 31 mai dernier que Christophe, Muriel, Léna et Lissandre ont pris la route vers leur nouvelle vie ! La famille Agotrip voyage de ville en ville en Europe en voiture et reste environ 1 mois dans chaque endroit. Christophe est « nomad digital », c’est à dire entrepreneur sur Internet et peut donc travailler de n’importe quel endroit. Muriel s’occupe de l’instruction en famille, de l’intendance de la maison, mais publie également très régulièrement des vidéos sur leur blog et leur chaîne Youtube pour parler de leur mode de vie et de leurs découvertes. Actuellement au Portugal, la prochaine étape (logique) sera l’Espagne. De manière générale, rien n’est planifié : ni les prochaines destinations ni un éventuel retour à une « vie normale ». Tout dépendra de l’adaptation des enfants et bien entendu, de manière générale, du bien-être de tous les membres de la famille.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Muriel : Y'a tellement de raisons. Déjà parce que je suis agoraphobe depuis mes 18 ans. Je n’ai jamais voyagé, jamais osé, jamais vraiment pu. C’est une manière de me surpasser, d’affronter mes peurs, de les regarder en face, sans avoir d’autre choix que de réussir. Ma famille en dépend. Aussi pour gagner en liberté, choisir les lieux de vie, comparer les différents modes de vie, mais aussi faire des rencontres, nous enrichir des gens, de leurs coutumes, leurs façons de vivre. On veut décider de nos journées, même si nous devons travailler en parallèle, c'est une liberté énorme que de pouvoir choisir quoi découvrir, à notre rythme. Également pour vivre pleinement avec nos enfants, les voir grandir, leur apprendre plein de choses à travers l'expérience et leur ouvrir les yeux sur le monde et les gens différents. Enfin, pour vivre avec moins, mais mieux : nous privilégions l’expérience à la possession matérielle, pour nous, mais surtout pour nos enfants. C'est aussi une manière de bouger non-stop, d'être actif, de rester alerte, et de dire adieu à la routine…
Christophe : Chez moi, c’est quelque chose de très profond. À 20 ans j’écrivais déjà ce nécessaire besoin de sortir d’une vie mécanique et prévisible. J’avais compris que notre inaction nous menait sur des chemins que d’autres avaient choisis pour nous. Je me sentais enfermé physiquement et psychologiquement, et c’était en partie de ma faute. Le quotidien a vite fait d’endormir nos rêves pour protéger nos acquis, d’aplanir notre personnalité par souci d’intégration sociale. Depuis je me cultive, j’entreprends, et je prends des risques pour créer les conditions d’un épanouissement pérenne pour moi et ma famille. Le nomadisme est, je pense, une brique de plus à cette construction et l’expérience nous dira si cette décision était pertinente. Je n’ai pas l’impression de fuir, mais d’ “aller vers” quelque chose. À titre personnel, cette expérience me ressemble. J’aime cette instabilité qui me demande de toujours rester attentif aux choses et aux personnes. C’est stimulant et cela me permet d’exploiter pleinement ma créativité.

Muriel et Christophe
www.agotrip.com

Nomadroads

Nomades depuis avril 2006 | Lieu actuel : en Ouganda, à la limite du Congo

Nomadroads

Nomadroads

La famille :
Les parents : Greg (45 ans) et Magali (45 ans)
Les enfants : Anastasia (16 ans) et Natasha (18 ans)

À propos :
Lorsqu’ils sont partis de France le 1er avril 2006, les nomadroads ne se doutaient pas que 10 ans plus tard ils n'auraient pas remis le pied chez eux en France. La famille traverse le monde à bord de Loogin, un 4x4 équipé de tentes de toit. Cela leur assure une autonomie pour les déplacements et le couchage, mais aussi de pouvoir emprunter toutes sortes de routes et pistes. Les nomadroads sont actuellement en Afrique, et prévoient d’en faire le tour complet en 3 ans. À l’issu de ce voyage, il est probable que leurs 2 filles de 16 et 18 ans laissent leurs parents poursuivre la route seuls.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Au départ nous n'avions pas choisi ce mode de vie, nous étions partis pour un an pour visiter l'Australie, puis nous avons continué vers la NZ et ainsi de suite. Nous avons commencé touristes et sommes devenus voyageurs en apprenant à vivre tels quels, en étant plus autonomes, plus près de la nature et de la population et surtout en réduisant les dépenses.

Greg
www.nomadsroad.com

Famille nomade digitale

Nomades depuis juillet 2013 | Lieu actuel : Zagreb, Croatie

Famille nomade digitale

Famille nomade digitale

La famille :
Les parents : Patrice (47 ans) et Christine (47 ans)
L'enfant : Logan (16 ans)

À propos :
Déjà 3 ans presque jour pour jour que cette famille originaire de la région marseillaise (mais varois d’adoption) a tout quitté pour vivre une vie 100% nomade. Lorsqu’ils sont en Europe, cette famille se déplace en voiture d’une location airbnb à une autre. Comme leur nom l’indique, cette famille se définit comme nomades digital. C’est-à-dire qu’ils travaillent à distance en utilisant au mieux les nouvelles technologies. Même Logan, le fils de 16 ans s’y est mis : après avoir choisi de mettre de côté ses études il développe aujourd’hui des applications. Peut-être pour pouvoir continuer cette vie nomade par ses propres moyens dans quelques années… ! Actuellement et jusqu’à la fin de l’année dans les pays de l’Est, la famille nomade digitale ne prévoit pas de revenir à une vie sédentaire.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Avec Patrice, nous avons pu faire de beaux voyages. Mais cela se faisait toujours sur de courtes durées. Avec la responsabilité de notre entreprise, les possibilités de voyager se faisaient de plus en plus rares. Un jour, nous nous sommes rendus à l’évidence : nous travaillions plus de 70 heures par semaine, et notre dernière semaine de vacances remontait à 2 ans. Notre dernier week-end en famille à 1 an… nous ne parvenions plus à nous éloigner de notre travail.
Depuis la création de notre entreprise en 2005, nous avons toujours eu nos bureaux à la maison, avec ou sans employés. Nous avons toujours fonctionné ainsi. Cela apporte beaucoup d’avantages : pas de trajet en voiture, des horaires plus flexibles, voir grandir notre fils.
C’était, pour nous, le meilleur moyen de concilier vie pro et vie perso. Oui, mais voilà, nous en étions arrivés au point de ne vivre que pour notre travail qui nous passionne, mais nous accapare énormément.
Un peu avant la fin de l’année 2012 nous avons fait une remise en question : ce que nous faisions, là, dans notre maison du Var, nous pouvions le faire de partout dans le monde. Nous n’avions pas besoin d’un bureau fixe. Juste d’une bonne connexion internet. Et nous pouvions ainsi voyager comme nous le souhaitions tout en continuant de travailler à distance.
Cela ne fut pas simple à mettre en place, car nous avions un atelier de production sur place. Mais finalement, en ayant une personne de confiance et les bons outils pour échanger et collaborer à distance, ce fut tout à fait possible. Les difficultés que l’on peut rencontrer lorsque l’on choisit ce mode de travail à distance font partie de l’aventure.

Christine
www.famille-nomade-digitale.com

Rouler sa vie

Nomades depuis mai 2016 | Lieu actuel : Québec, Canada

Rouler sa vie

Rouler sa vie

La famille :
Les parents : François (44 ans) et Geneviève (39 ans)
Les enfants : Simon (presque 8 ans) et Raphaëlle (2 ans et demi)

À propos :
La nouvelle vie nomade de cette famille québécoise a commencé récemment. Cela fait en effet un peu plus de deux mois que François et Geneviève et leurs 2 enfants vivent à bord de leur camping-car. Le début de cette aventure se fait dans leur belle province de Québec et dès que le mauvais temps arrivera, la famille Rouler sa vie prévoit de descendre vers le sud en direction du Mexique. Ensuite, ce sera sans doute la descente complète du continent américain avant, très probablement, de changer de continent : Australie, Asie… Entre temps, la famille prévoit de changer de véhicule pour une version plus petite et plus tout-terrain. Vous l’aurez compris : aucune date de retour non plus pour cette famille. Ils continueront à vivre et voyager ainsi tant que toute la famille y trouvera son compte.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

C’est un long cheminement, l’envie de sortir du système établi et de pouvoir avoir du temps pour profiter de nos enfants et vivre notre passion du voyage. Pourquoi attendre ? Et surtout quoi attendre ? Peu importe le rêve, tout devrait être mis en oeuvre pour l’atteindre. La vie est trop courte.

Geneviève
www.roulersavie.com

Six nomades

Nomades depuis mars 2013 | Lieu actuel : Québec, Canada

Six nomades

Six nomades

La famille :
Les parents : André (38 ans) et Nathalie (42 ans)
Les enfants : Jonathan (12 ans), Johanna (10 ans), Nayten (8 ans) et Keanan (6 ans)

À propos :
Les six nomades voyagent depuis 2007, mais sont devenus nomades à plein temps il y a 3 ans et demi. Cette famille québécoise se déplace au gré de leurs envies dans une caravane tirée par un pick-up. Mais il peut leur arriver d’abandonner temporairement leur énorme maison sur roues pour voyager en avion, en train ou encore en bateau. Ils imaginent vivre ainsi encore de nombreuses années.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

On a acheté notre premier VR motorisé (NDLR, un camping-car) pour pouvoir partir quelques mois pendant le congé de paternité d'André. On regardait du côté de la location de maison, mais à six, ça devenait très cher pour du long terme alors on a fait l’achat du motorisé et nous sommes partis!
On a fait deux voyages ainsi, le premier de deux mois et le second de quatre mois. C’est pendant ce dernier voyage que nous avons envisagé de tout vendre et de vivre libres. Garder notre maison impliquait de nombreuses responsabilités et nous obligeait à revenir encore et encore au même endroit. On avait vraiment envie de liberté. On a donc mis la maison en vente, vendu et donné toutes nos affaires à l’exception de certaines choses personnelles que nous avons entreposées et avons changé le VR.
On vit maintenant en ayant la liberté que l’on souhaitait. Choisir est le mot le plus puissant pour expliquer nos vies : on va où l’on a envie d’aller. On travaille quand c’est nécessaire. Et surtout, nous n’avons plus toutes les obligations d’une vie sédentaire. Nous choisissons constamment ce qui nous rend heureux.
Nous avons commencé à voyager pour ne pas seulement exister, mais vivre ! Sur la longévité de la planète, le temps où nous sommes vivants est court et nous ne voulons pas perdre de seconde à se soumettre ou à ne vivre que pour ce que les autres imposent de nous. Nous voulons prendre le temps de faire ce que nos coeurs veulent vraiment. Ne pas suivre le troupeau, mais faire notre voie.

Nathalie
sixnomades.blogspot.ca

Kangooroule

Nomades depuis juillet 2015 | Lieu actuel : Lorraine, France

Kangooroule

Kangooroule

La famille :
Les parents : Ronan (33 ans) et Julie (30 ans)
Les enfants : Enorha (presque 3 ans)

À propos :
Le projet de cette famille française est bien particulier : leur camping-car est à la fois leur lieu de vie et leur boutique ambulante dédiée au portage. En effet, sur les routes depuis 1 an, ils prévoient de passer une semaine dans chaque département à la rencontre de leurs clients. Ainsi, en avril 2017 le tour sera bouclé. Leur vie nomade ne devrait pour autant pas s’arrêter là !

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Par envie de liberté, de voyage, de rencontres et un peu d’aventure 😉 Nous avions aussi envie de faire vivre quelque chose hors du commun à notre fille, qu’elle puisse apprendre bien plus que sur les bancs de l’école.
Nous étions coincés dans notre studio en région parisienne, et nous nous sommes dit que, quitte à être coincés dans un petit espace, autant le faire en voyageant !

Julie
www.kangooblog.fr

MYTAE

Nomades depuis avril 2013 | Lieu actuel : Ariège, France

MYTAE

MYTAE

La famille :
Les parents : Yannick (31 ans) et Maude (32 ans)
Les enfants : Théo (8 ans), Arthur (5 ans et demi) et Emmy (1 an et demi)

À propos :
Il y a 3 ans et demi, la famille MYTAE s’est lancée sur les routes en roulotte tractée par deux chevaux de trait. Cette aventure a duré 2 ans et demi. Puis, il y a 1 an et demi, Yannick et Maude se sont lancés dans une nouvelle aventure : aménager un bus afin de poursuivre l’aventure dans d’autres conditions, avec un petit passager supplémentaire ! Actuellement dans le sud-ouest, les MYTAE prévoient de traverser la manche avec leur superbe bus vert l’année prochaine et de visiter l’Irlande, l’Angleterre et l’Écosse. Et ce n’est pas fini : au fur et à mesure des années, cette famille a trouvée sa voie et sa place. Ils ont compris que c’est ainsi qu’ils aimaient vivre.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Pour se respecter, pour vivre. Car, la vie que nous menions avant, même si le plus grand nombre de personnes la vit également, avait de moins en moins de sens. Où allions-nous ? Nous marchions sur la tête. Alors plutôt que de se plaindre d'un monde en déperdition, nous avons décidé de créer notre propre modèle sociétal, pour interagir avec les autres. N’y a-t-il qu’un seul modèle pour vivre ? Il y a 7 milliards d’individus avec un ADN unique, il est impensable que nous fassions tous la même chose.
Se libérer de nos conditionnements, se libérer des notions de matériel.
Être heureux, être libre.
C’est d’ailleurs aujourd’hui notre seul guide. La liberté, le bonheur et la joie. Là où se trouve notre joie, nous allons. C’est aussi simple que ça. Mais, tout ça, c’est une découverte. Au départ, nous ne nous doutions pas de la magie que représentait la vie !

Yannick
www.mytae.fr

Partis pour

Nomades depuis octobre 2010 | Lieu actuel : Belgique

Partis pour

Partis pour

La famille :
Les parents : Joël et Laurence
Les enfants : Sacha (5 ans) et Grégoire (9 ans)

À propos :
Cette famille belge a commencé son mode de vie nomade en 2010, mais avec une période de « resédentarisation » partielle. Depuis septembre 2015, les Partis Pour ont repris une vie 100% nomade. Leur mode de vie nomade se traduit de diverses façons : voyage en fourgon aménagé, location d’appartements, roulotte dans les bois, voyage sac à dos et train, en voiture, en camping… Bref, des modes d’hébergement et de transport très variés ! Comme la plupart des familles nomades, pas de date de retour, mais des projets et envies plein la tête ! Ainsi, la famille sera notamment au Mali en septembre, à Malte en novembre et en Afrique du Sud au début de l’année 2017. Néanmoins, à long terme, Joël et Laurence aimeraient acheter une petite maison ; pas pour arrêter les voyages, mais plutôt pour mieux repartir à chaque fois vers de nouvelles aventures.

Comment les suivre ?

Pourquoi avoir choisi ce mode de vie de famille nomade ?

Parce que nous ne savons pas faire autrement. C’est un choix qui fut dès le départ une évidence pour nous deux. D’autant plus que c’est notre manière d’être. Nous pouvons nous qualifier de gens relativement instables d’apparence. Mais dans le fond nous sommes en permanence sur la même voie : celle de l’impermanence. Je crois que nous sommes intrinsèquement nomades parce qu’avides d’expériences. Le choix aussi de sortir de la société de consommation, de sortir du schéma imposé, de vivre réellement et intensément, en recherche de liberté, comme un laboratoire de vie. Une envie d’élever son enfant autrement, en dehors des codes dictés.

Laurence
www.partispour.com

La suite au prochain épisode !

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous avez donc fait la connaissance de nos 11 familles nomades (et sans doute liké plusieurs pages facebook !). Si ces différents modes de vie nomades vous inspirent, restez avec nous 🙂 Dans l’article suivant, ces 11 familles vous parleront de l’adaptation des enfants à ce mode de vie et de l’école sur la route.

Et pour ne pas rater la mise en ligne de la suite de cette série d’article consacrée aux familles nomades, venez mettre un petit J’aime sur notre page facebook. En plus, vous pourrez nous suivre dans le début de notre propre vie nomade en famille 😀 !!

Sommaire de la série d’articles :

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook et youtube :

Cliquez ci-dessous sur J'aime cette page pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles (articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc) et/ou sur le bouton Youtube (pour recevoir nos vidéos de voyage). À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

18 commentaires ou avis éclairés ;-)

  1. Tiphanya Répondre
    • Tony Répondre
    • Tony Répondre
        • Tiphanya Répondre
          • Tony
  2. Annick Répondre
    • Tony Répondre
  3. Aqueuse Répondre
    • Tony Répondre
      • Tiphanya Répondre
        • Tony Répondre
      • Aqueuse Répondre
  4. cath Répondre
  5. Manon Répondre
    • Tony Répondre
  6. Melanie Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :