11 familles nomades expliquent comment elles financent leur mode de vie hors-norme [partie 3/4]

Comment financer un mode de vie nomade en famille ? Voilà la grande question ! Et comme il y a plusieurs réponses possibles, j’ai demandé à 11 familles nomades de nous expliquer comment elles procèdent pour vivre sur les routes.

Les Zed : travail par Internet

Chez les Zed, c'est Max qui travaille sur l'édition de sites web .

Les Zed sont nomades depuis un peu plus de 2 ans

La question de l’argent nous a souvent été posée. En résumé, le voyage doit s’autofinancer pour ne pas puiser dans nos économies.
En effet, l’objectif est que ce projet ne nous coûte pas plus que nos revenus mensuels (et c’est pour cela que Max continue de travailler en parallèle). C’est aussi pour cette raison que nous avons choisi de voyager « lentement » : cela permet d’une part de profiter du pays, mais aussi de laisser du temps pour bosser.
Nous avons aussi baissé notre train de vie en réduisant (ou supprimant) plusieurs postes de dépenses (et de besoins). Ce phénomène est encore plus prononcé avec le voyage qui nous pousse vers le minimalisme.
L’autre avantage de cette liberté est de pouvoir choisir les périodes aux meilleurs prix (on évite les hautes saisons), et de prendre l’avion le jour le moins cher.
Nous privilégions les locations meublées (appartements ou maisons). On peut préparer les repas sur place, et c’est plus facile de négocier des prix intéressants sur de longues périodes. Au final, ça coûte beaucoup moins cher que l’hôtel.

Max et Clem
www.leszed.com

Les 3 moustiquaires : retraite et économies

Les 3 moustiquaires

Les 3 moustiquaires sont nomades depuis un peu plus de 3 ans

Mon conjoint est retraité, alors nous avons un montant fixe qui rentre tous les mois, mais nous devons budgéter, ce n’est pas comme des vacances où on met sur une carte de crédit et que l’on paye au retour. Nous avons un coussin pour les imprévus, qui vient de la vente de la maison. Il m’arrive d’avoir quelques contrats dans des évènements (chef cuisinière) et cette année nous commençons un nouveau projet, nous nous sommes inscrits à Workaway. Nous trouvons qu’à 15 ans, il est temps pour notre fils d’apprendre ce que c’est de travailler, en plus nous sauverons beaucoup de frais, car dans Workaway, nous sommes logés et des fois nourris en échange de 3 à 5 heures de service par jour.

Marie-Claude
www.les3moustiquaires.net

Zenroots : économies et travail sur la route

La famille Zenroots est nomade depuis 8 mois.

La famille Zenroots est nomade depuis 8 mois.

Pour l’instant, avec nos économies accumulées depuis les dernières années. Au besoin, nous effectuerons des contrats sur la route, surtout Alexandre en fait puisqu’il est en informatique et qu’il est relativement facile pour lui de se trouver des contrats à distance.

Mélissa
www.zenroots.com

Agotrip : web-entrepreneurs nomades

La famille Agotrip est sur les routes depuis un peu plus de 3 mois.

La famille Agotrip est sur les routes depuis un peu plus de 3 mois.

Je suis un web entrepreneur et mes activités ne nécessitent qu’une connexion internet et d’un téléphone dans 99% du temps. Je développe en parallèle d’autres solutions pour générer des revenus passifs afin de me libérer du travail alimentaire et chronophage.
Tout ce que je crée est pensé pour me libérer du temps tout en cherchant à conserver au minimum un revenu pour vivre, et au mieux, voir croître ce revenu. À moi ensuite de décider de réinvestir ce temps dans mon travail, ma famille, ou mes passions.

Christophe
www.agotrip.com

Nomadroads : pension militaire et petit budget

Les nomadroads sont partis il y a 10 ans

Les nomadroads sont partis il y a 10 ans

Au départ nous avons vécu avec nos économies qui se sont rapidement volatilisées. Depuis, nous vivons avec ma pension militaire. Autant dire que nous faisons attention au moindre centime qui sort. En gros nous vivons à 4 avec 500€ par mois en incluant le coût des visas, de la nourriture et surtout du fuel.

Greg
www.nomadsroad.com

La famille nomade digitale : travail par Internet

La "Famille nomade digitale" est sur les routes depuis 3 ans.

La « Famille nomade digitale » est sur les routes depuis 3 ans.

C’est notre salaire de gérant qui est notre principal revenu. Nous gérons Onveut.com, qui est une boutique internet proposant des cadeaux personnalisés créatifs.
Patrice réalise à distance les créations commandées. Il est aussi en charge du site internet, de la création de produits et de la gestion.
Moi, je gère le service client, les fournisseurs, l’administratif et les réseaux sociaux.
Tout un tas de tâches qui peuvent se faire à distance lorsque l’on a les bons outils. Notre atelier de production étant dans le Var, c’est de là que partent les commandes de nos clients.
Notre activité professionnelle est primordiale, car c’est d’elle dont dépendent nos revenus. Et puis, notre entreprise, c’est notre second bébé et c’est une activité créative qui nous plaît beaucoup.
Être une famille nomade digitale ne veut pas dire que vous êtes en vacances toute l’année, ou que vous travaillez d’un transat sur une plage de sable blanc.
Chacun d’entre nous a des obligations professionnelles à respecter au quotidien, il faut juste en être conscient et avoir une certaine rigueur si l’on veut poursuivre notre vie nomade.
Mais tout ce que nous allons vivre, découvrir en dehors de nos heures de boulot n’en sera que plus apprécié parce qu’unique !
Même si nous travaillons beaucoup - parce que vivre ainsi nous stimule et nous rends encore plus entreprenants et créatifs - nous profitons beaucoup plus et dans de meilleures conditions, de la vie.

Christine
www.famille-nomade-digitale.com

Pour en savoir plus sur l’activité de Patrice et Christine, visitez leur site e-commerce Onveut.com

Rouler sa vie : des investissements et aucune dette

roulersavie-famille

La famille « Rouler sa vie » est nomade depuis 3 mois

C’est un amalgame de plusieurs composantes comme le fait de ne pas avoir de dettes, de diminuer notre rythme de vie et d’avoir un rythme lent de voyage. La majorité de notre entrée d’argent se fera par nos investissements. Avec les liquidités dégagées par la vente de tous nos actifs, nous avons constitué un portefeuille financier comportant des actions de compagnies qui versent un dividende. Nous utiliserons ces derniers pour vivre et laisserons progresser le capital. Puis, à moyen terme, nous espérons générer des revenus en ayant des commanditaires sur notre site web.

Geneviève
www.roulersavie.com

> Geneviève a écrit un article complet à ce sujet, à découvrir en cliquant ici

Six nomades : travail quelques mois par an

Les six nomades sont sur les routes depuis 3 ans et demi.

Les six nomades sont sur les routes depuis 3 ans et demi.

Comme nous devons revenir au Québec plusieurs mois par année, André en profite pour travailler afin de renflouer le compte en banque. Son travail ne lui permet pas de travailler sur la route, et de toute façon, ce n’est pas ce que nous souhaitons. On est donc au Québec, ou ailleurs au Canada tous les sept ans (!), jusqu’à ce que nos économies nous permettent de repartir.

Nathalie
sixnomades.blogspot.ca

Kangooroule : une entreprise itinérante pour une nouvelle vie

La famille kangooroule est nomade depuis 1 an.

La famille kangooroule est nomade depuis 1 an.

Nous sommes pour le moment aidés par les aides de Ronan qui a quitté son emploi pour partir, il est considéré comme conjoint collaborateur et créateur d'entreprise. Nous nous dégageons un petit revenu de la boutique et espérons en vivre totalement prochainement pour ne plus dépendre d’aides.

Julie
kangooroule.wordpress.com

> Pour en savoir plus et commander un porte-bébé, visitez la boutique Kangooroule

MYTAE : d’un petit budget et une vie simple à la création d’une entreprise

Les MYTAE sont nomades depuis 3 ans et demi.

Les MYTAE sont nomades depuis 3 ans et demi.

Au départ, il y a 4 ans, nous avions un problème d’argent. Aussi nous avons décidé de vivre sans. Si l’argent est un problème, supprimons-le et nous n’aurons plus de problème. C’est l’aventure en roulotte. Nous avons vécu avec 80 € par mois durant plus de 18 mois.
Cette aventure nous a aidés à changer de paradigme, de point de vue. Est-ce que l’argent est vital ? Non, contrairement à ce que beaucoup pensent (et moi avant aussi). Pour vivre je n’ai pas besoin d’argent, mais de respirer, de boire, et de manger. Avez-vous déjà mangé un billet ?
Alors nous avons appris le troc, l’échange, le partage. Nous vivons simplement.
Puis au bout de deux ans et demi, nous avons trouvé notre voie. Pour ma part, aujourd’hui je donne des conférences, j’organise des stages de développement personnel basé sur notre expérience, et je propose des formations en ligne et autres qui nous permettent aujourd’hui d’avoir plus de moyens financiers.
Il y a 4 ans nous n’avions aucune idée de comment nous ferions. C’est lorsque les besoins sont réellement là que nous y trouvons les solutions.

Yannick
www.mytae.fr

> Yannick propose une formation tirée de son expérience intitulée 7 Clés pour changer de vie

Partis pour : travail sur la route

La famille "Partis pour" est nomade depuis 6 ans.

La famille « Partis pour » est nomade depuis 6 ans.

La grande question ! Quand nous sommes partis, nous avions quelques économies. Je travaille aussi à distance en tant que traductrice (néerlandais-français). Depuis un peu plus d’un an, nous voyageons au gré des contrats de Joël. C’est pour cette raison que nous avons découvert le Danemark et la Bohême en février, avons passé trois semaines à Sarajevo ou un peu plus d’un mois en Alsace.

Laurence
www.partispour.com

Vous l’aurez compris, il y a autant de façons de financer une vie faite de voyages que de familles qui ont choisi ce mode de vie. Ces quelques familles ne sont qu’un échantillon qui est loin d’être exhaustif.

Mais, l’intérêt de cet article n’est pas là : il prouve juste que c‘est possible de partir en famille et de devenir nomades. Il y aura toujours des solutions à trouver, adaptées à chacun, pour couvrir ses dépenses.

Pour plus d’exemples, vous pouvez également lire mon article sur comment nous-mêmes finançons nos voyages (+ quelques autres idées pour gagner de l’argent en voyage).

Il est important aussi de comprendre qu’en général un tel changement de mode de vie s’accompagne d’une volonté de moins (ou « mieux ») consommer : n’acheter que le nécessaire, arrêter de gâcher, privilégier les économies parallèles comme le troc… Donc, être nomade ne demande pas en général le même budget qu’une vie sédentaire.

À vous de trouver la meilleure manière de résoudre le « problème de l’argent » afin de pouvoir partir libre et sans contraintes. Alors, quand partez-vous et comment envisagez-vous de financer ce mode de vie ? 😉

Sommaire de la série d’articles :

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook :

Cliquez sur J'aime cette page ci-dessous pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles : articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc. À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

2 commentaires ou avis éclairés ;-)

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :