La boucle de Mae Hong Son (Thaïlande du nord) en voiture et en famille : notre itinéraire et coups de cœur

La boucle qui part de Chiang Maï (Thaïlande) pour passer par Mae Hong Son via Paï, avec plusieurs itinéraires de retour possible, est un incontournable dans le nord de la Thaïlande. Mais, incontournable surtout pour les backpackers en scooter ou en moto.

Lorsqu’on est en famille faut-il l’oublier ? Que nenni ! Nous avons passés 6 jours en novembre sur la route en famille (élargie puisqu’il y avait les enfants, les parents et les grands-parents !) à sillonner les paysages magnifiques de la fameuse boucle de Mae Hong Son, à vivre de superbes expériences et à affronter, beurk, des milliers de virages.

Première étape : louer une voiture. Pour cela, nous avons loué par Internet une voiture 7 places chez le loueur Thaï Rent A, Car. Ce loueur (comme ses confrères internationaux Avis & co) est fiable et propose une assurance correcte (contrairement à la plupart des loueurs en ville).

Ensuite… Et bien, c’est parti ! En route !

Boucle de Mae Hong Son en famille : l’itinéraire de notre road-trip

Jour 1 : Mae Rim

Pour notre premier jour, peu de kilomètres. L’idée était de sortir de la ville pour être prêt à avaler des kilomètres de montagne. Nous nous sommes donc arrêtés à Mae Rim, au nord de Chiang Maï. Dans ce coin, beaucoup d’activités sont proposées, dont certaines franchement douteuses (Tiger Kingdom – et ses tigres chouttés, la Monkey School, etc.). Nous, c’est 2 endroits qui ont retenu notre attention et qui ont justifié cette première étape :

  • Le « PooPooPaper Park » : un endroit où le caca d’éléphant est recyclé en papier. La visite est très intéressante, car on y voit les différentes étapes, du caca au papier. En plus, c’est interactif, car les visiteurs participent à la fabrication du papier. On peut même décorer soi-même des produits fabriqués sur-place (protège passeport, notebook, etc.). Ludique et écologique, on a adoré ! – 100THB/personne
  • Le « Siam Insect Zoo » : un musée dédié aux insectes. Une première partie « musée » avec des insectes morts et une seconde avec des insectes vivants : araignées (brrrrrr!), cafards, criquets, phasmes, scorpions…. et une volière avec des papillons. Intéressant pour petits et grand ! – 200THB/personne, 150THB/enfant, gratuit pour les plus petits.

Fabrication du papier au PooPooPaper Park

Photo de famille au PooPooPaper Park

Brrrrr; heureusement (et malheureusement pour elles…) que ces petites bébêtes sont bien enfermées…

Le midi, nous avons mangé dans un endroit très sympa, très bobo comme on les aime – mais bobo pour les Thaïs, pas pour les cars de touristes. Et ça, ça nous plaît ! L’endroit, c’est Lhong-Pa Coffee Bar and Home Cooking. Enfin nous avons passé la nuit dans un hôtel quelconque dans les environs afin de reprendre la route au petit matin.

Jour 2 : en route vers Paï

Mae-Rim -> Paï en voiture, c’est environ 2h45 de route pour 123 kilomètres (et aussi 762 virages !). Nous avons pris notre temps pour arriver dans cette ville avec quelques arrêts très intéressants :

  • Pong Dueat Hot Springs : promenade intéressante et aménagée dans une végétation luxuriante pour aller voir un Geyser. Bon, on n’est pas en Islande non plus, mais c’est intéressant. Il y a même un panneau (en anglais) avec explications géologiques complètes ! Sur le site, il y a également possibilité de faire des bains dans des sources d’eau chaude (20 baths/pers.) mais nous avons passé notre tour : chaud + chaud, on n’est pas fans !
  • Huai Nam Dang National Park : une petite route monte sur quelques kilomètres depuis la route principale vers une magnifique vue dégagée sur les montagnes. C’est superbe !
  • Tha Pai Hot Spring : juste avant d’arriver à Paï, un autre site de source d’eau chaude. Celui-ci est bien plus touristique que le premier, mais les bains aménagés pour se baigner sont agréables et gratuits (Éléanor s’est baignée, nous on s’est contentés d’un bain de pied). Nous voulions nous faire cuire un œuf, comme il est de coutume ici, mais nous sommes arrivés trop tard, la boutique était fermée !

Ces 3 sites ont un ticket d’entrée commun à 300 baths/personne. Attention : visite le même jour seulement, après le ticket n’est plus valable !

Le Geyser, très chaud et fumant – mais pas si impressionnant que cela de Pong Dueat Hot Springs

Vue depuis le haut du Huai Nam Dang National Park

Nous avons ensuite posé nos valises dans le centre-ville de Paï (hôtel Villa de Paï, pas le grand luxe, mais au calme au bord de la rivière et proche de l’animation du centre-ville), fait un petit massage et avons boulotté dans les petits stands de nourriture du marché de nuit.

Miam, miam, les bonnes fraises de la région !

Le marché de nuit est – selon nous – la seule raison de venir à Paï : on peut y déguster tout un tas de choses en petites portions, de la nourriture thaïe savoureuse, mais aussi internationale. Sinon, et surtout lorsque l’on est en famille et que l’on ne vient pas pour faire la fête avec des Australiens et des Allemands, Paï ne présente pas trop d’intérêt. C’est en effet bourré de touristes occidentaux venus boire des bières et manger des burgers. On se croirait presque à Ubud (le yoga en moins, la bière en plus) ! Pas très authentique tout ça !

Jour 3 : Paï

Vous l’avez compris, nous n’aimons pas franchement Paï. Mais, nous avons quand même passé une partie de la journée à visiter les sites incontournables ; et nous avons même mangé un gros hamburger le midi, histoire de nous mettre à la mode locale ! 😉

  • White Buddha au Wat Phra That Mae Yen : une statue de bouddha aux dimensions franchement impressionnantes ; avec une superbe vue (mais ça se mérite, il faut monter un grand escalier pour y parvenir)
  • Paï Canyon : rien à voir avec le Grand Canyon, mais voici un site naturel intéressant à voir, d’autant plus que c’est gratuit. L’accès est rapide à pied et bien aménagé.
  • Wat Nam Hu : un temple sympa avec un bassin avec des tortues et les habituelles carpes
  • Yun Lai View Point : un site aménagé au-dessus du village chinois offrant une très belle vue sur la ville et les montagnes. Payant (20 baths/adulte).

Yun Lai View Point

Paï Canyon

White Buddha au Wat Phra That Mae Yen

Après toutes ces visites, et l’estomac lesté d’un gros burger, nous avons repris la route vers notre hébergement du soir : le Cave Lodge. Voilà un lieu génial que l’on vous recommande chaudement. Cette guesthouse (l’une des plus anciennes de la Thaïlande du Nord, paraît-il) est située dans un endroit perdu et calme, en bord de rivière. Les bungalows sont quelconques, mais confortables. Une grande terrasse en bois constitue l’espace commun de ce lieu atypique. On peut y buller dans des hamacs, faire de la balançoire (Éléanor a adorée !), jouer au ping-pong et déguster une cuisine thaïe savoureuse !

La balançoire du Cave Lodge a rencontré beaucoup de succès auprès d’Éléanor !

Tarifs : chambre double, 400 baths ; chambre familiale, 950 baths (tarifs sur place – c’est plus cher via booking.com).

Jour 4 : Lod Cave et Mae Hong Son

L’avantage de cette guesthouse est d’être à proximité de la grotte « Lod Cave ». Cela permet de se rendre le matin à cette grotte avant que les touristes venant de Paï ne l’envahissent.

Cette grotte est très touristique donc (enfin, toute proportion gardée, cela reste bien plus supportable que les sites du sud de la Thaïlande !), mais c’est justifié par la beauté de ce site. En outre, la grotte est parfaitement aménagée et permet une visite en famille (même avec des tout petits) sans aucune difficulté. Les plus aventuriers pourront visiter des grottes moins touristiques, et donc moins aménagées, il y en aurait plusieurs dans le coin (se renseigner au Cave Lodge).

Le parcours permet de visiter 3 salles principales aux dimensions assez impressionnantes. Le clou du spectacle est une promenade en bambou raft (petite barque en bambou) pour aller visiter la dernière salle qui est une salle funéraire contenant d’anciens cercueils.

Sans doute une des plus belles grottes que nous avons visitées dans notre carrière de voyageurs !!

Entrée : 450 baths/3 personnes, incluant un guide.

Après la visite de la grotte (environ 2 heures), nous avons pris la direction de Mae Hong Son avec arrêt repas et points de vue, histoire que les quelques 1100 virages restants soient mieux digérés ! 🙂

Arrivée à Mae Hong Son, nous avons trouvé un petit hôtel près du lac et sommes partis arpenter la ville. Mae Hong Son est une petite ville très sympathique. Peu de touristes occidentaux s’aventurent jusqu’ici, ce qui rend la ville plus « authentique » que Paï. Pourtant, le marché de nuit dans la walking street autour du lac est très agréable. Ainsi, le soir (certainement d’autant plus que nous y étions un samedi soir), les rues autour du lac deviennent piétonnes et s’animent peu à peu à mesure que la nuit tombe. De nombreuses options de restauration et d’artisanat sont proposées. Nous avons beaucoup apprécié l’ambiance qui règne dans cette ville.

Le grand lac de Mae Hong Son

À la nuit tombée, le marché prend place autour du lac

Jour 5 : route de Mae Hong Son à Mae Chaem

Avant de quitter Mae Hong Son, nous sommes montés (en voiture !) sur le point le plus haut de la ville où se situe un temple : le Wat Phrathat Doi Kongmu. Le point de vue sur la ville et les montagnes environnantes y est splendide !

Qui dit « boucle de Mae Hong Son », dit : chemin de retour différent du chemin aller… Donc, c’est parti pour le retour ! Nous avons volontairement choisi de faire une grosse journée de voiture (3h30 de voiture dans la journée), car, outre de superbes paysages, nous n’avons trouvé aucun intérêt à s’arrêter sur la route.

Le matin, nous avons roulé 1h15 jusqu’à la ville de Khun Yuan où nous nous sommes arrêtés pour le déjeuner dans une petite gargote où nous avons dégusté ce qui semble être la spécialité du coin : de la grosse saucisse très très épicée ! Très bon, mais ça brûle !!

Chaud, chaud la saucisse !

Si vous avez du temps, vous pouvez aisément couper la route en faisant une halte dans cette ville : il y a quelques hôtels de disponibles.

Nous avons ensuite repris la route pour 2h15 sur des routes serpentant dans les montagnes, passant par des petits villages, des champs (de maïs !) et des points de vue superbes ! Notre arrêt pour la nuit a été un hôtel à Mae Chaem.

Jour 6 : parc national Doi Inthanon

Depuis Mae Chaem, il ne nous restait que 45 minutes pour nous rendre tout en haut du Doi Inthanon National Park. Culminant à 2565m, il s’agit du point le plus haut de Thaïlande. Mais à cette altitude, point de jolie vue : uniquement un panneau devant lequel il faut impérativement se prendre en photo et un petit sanctuaire bouddhiste !

Le plus haut point de Thaïlande !

En redescendant un peu, nous avons parcouru un petit sentier aménagé (Ang Ka Nature Trail, environ 400 mètres, gratuit) où il n’y a toujours pas de vue, mais un aperçu de la faune et de la flore à cette altitude. Très beau et reposant.

En redescendant encore un peu plus, nous sommes allés sur le site des « Queens Pagodas » (40 baths/adulte) : deux grandes pagodes qui se font face. L’accès en haut des pagodes se fait par… un escalator ! Et de là haut, enfin, nous avons notre point de vue sur les montagnes ! Ouf 🙂

La voici la vue, que même les moines immortalisent !

Le repas du midi, nous l’avons pris au restaurant du Royal Project (projet royal pour l’agriculture) – entrée sur le site 20 baths/personne. Le restaurant est un poil chicos, les plats sont délicieux, mais la note pas si salée (bon, bien plus que la streetfood bien sûr !).

Nous avons ensuite repris la route avec 2 arrêts notables :

  • Wachirathan Waterfall : une très grande et très impressionnante chute d’eau. Après Niagara, sans doute la plus belle que nous ayons vu !
  • Mae Klang Waterfall : petite chute d’eau moins impressionnante que la précédente, mais c’est un endroit calme et agréable où il doit faire bon se baigner et manger (de petites tables sont disposées par les restaurateurs au bord de l’eau)

Wachirathan Waterfall

Mae Klang Waterfall

Pour la dernière nuit de notre road-trip avant de rentrer sur Chiang Maï, nous avons choisi un petit resort très agréable au milieu des rizières (Nokchanmeena). Les bungalows sont reliés entre eux par une passerelle en bambous. C’est un endroit bourré de charmes, où l’on a très bien mangé et, last but not the least, il y a une piscine très appréciable après une chaude journée de visites !

Hôtel tranquille au milieu des rizières

Conclusion sur notre boucle Chiang-Maï – Mae Hong Son en famille

La boucle est bouclée, en 6 jours nous avons parcouru environ 600 kilomètres – avec beaucoup de virages, mais la récompense ce sont des paysages magnifiques tout le long.

Les routes sont dans cette partie du pays en bon état, la circulation (sauf pour entrer et sortir de Chiang Maï) est faible ; bref, ce trajet ne présente pas de difficultés majeures !

Si vous recherchez un itinéraire à faire en voiture et en famille dans le nord de la Thaïlande, celui-ci est vraiment parfait. À noter que si vous avez plus de temps, vous pouvez agrandir cette boucle en allant par exemple jusqu’à Mae Sariang, voire Mae Sot (et pourquoi pas mettre le nez en terre birmane ?).

Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook et youtube :

Cliquez ci-dessous sur J'aime cette page pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles (articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc) et/ou sur le bouton Youtube (pour recevoir nos vidéos de voyage). À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

4 commentaires ou avis éclairés ;-)

  1. cecile Répondre
    • Tony Répondre
  2. aurore Répondre
    • Tony Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :