Notre voyage au Québec en hiver au 6ème mois de grossesse

Pour notre second voyage après Cuba pendant la grossesse de Laetitia, nous avons choisi de nous rendre au Québec. Nous connaissions déjà Montréal pour nous y être rendus en avril 2012 (point de départ d’un voyage Montréal-Toronto-Chutes du niagara-New York-Jamaïque), mais pas du tout le reste du Québec.

Comme beaucoup de français, cette province francophone du Canada nous attirait beaucoup. Et nous n’avons franchement pas été déçus !

Période de voyage : janvier 2015
Laetitia est enceinte de 6 mois
Vol Paris-Washington-Montréal / Montréal-Washington-Paris sur United (nous avions des avoirs à dépenser sur cette compagnie)

Préparation du voyage

Pour ce voyage, nous avons, contrairement à ce que nous faisons d’habitude, choisi de tout réserver en avance : hôtels, train et car. Nous ne voulions pas passer des heures à traverser les villes pour trouver un hébergement et réserver les transports par -20°C. Petite précaution que la future maman a appréciée !

De ce fait, nous avons tout prévu en avance (enfin, seulement les hôtels et les moyens de transport). Ainsi, vous le verrez ci-dessous, notre itinéraire est très simple puisqu’il se compose uniquement de 3 étapes.

Nous avons fait le choix de ne pas louer de voiture en avance, ne connaissant pas l’état des routes au Québec en hiver et ne voulant prendre aucun risque pour le bébé. Sur place, nous avons quand même loué une voiture pour 24 heures, car les routes sont praticables sans problème et les voitures adaptées (pneus neige et… siège chauffant !!). De ce fait, nous n’avons pas été dans le nord du Québec qui nous fait pourtant rêver. Ce sera pour une prochaine fois, avec les enfants !!

La seule activité que nous avons réservée en avance avant notre départ est un match de hockey sur glace à Québec. Nous ne savions pas si un tel événement pouvait être plein, et comme il n’y en avait qu’un seul pendant la durée de notre séjour à Québec, nous ne voulions absolument pas rater cela. Finalement, cela paraît inutile de réserver en avance, car le stade était loin d’être plein (mais l’ambiance était survoltée !).

Pourquoi ce choix de partir au Québec en hiver pendant la grossesse ?

Le Québec est une destination sure où nous aurions pu trouver des soins de qualité en cas de problèmes pour Laetitia (cela n’a pas été nécessaire, tout s’est bien passé !). Le fait que la langue parlée soit le français était aussi rassurant en cas de pépin (notre vocabulaire médical est limité en anglais !).

Et puis tout simplement… nous avions envie depuis longtemps de partir au Québec en hiver. Alors, pourquoi se priver si on prend toutes les précautions pour que tout se passe bien ? 😉

Notre itinéraire de 2 semaines au Québec

Comme je le disais plus haut, nous aurions aimé explorer le Québec plus profondément, mais comme Laetitia était enceinte de 6 mois nous avons décidé d’être raisonnables. Ainsi, nous avons fait que 3 grandes étapes : Montréal, la ville de Québec et une petite ville, Petite-Rivière-Saint-François au pied de la station de ski du Massif et du fleuve Saint-Laurent.

Pour la petite histoire, avant d’arriver à Montréal nous avons fait une escale d’une nuit à Washington DC pour aller rendre visite à une amie. C’était le 5 janvier 2015. Le jour des attentats de Charlie Hebdo. Nous avons appris la nouvelle 10 heures plus tard, car les attentats ont eu lieu juste après notre décollage… Le soir à Washington nous nous sommes rendus avec notre amie à un rassemblement en soutien aux victimes.

Étape 1 : Montréal (4 jours)

Quel spectacle que Montréal sous la neige ! Cette ville nous avait déjà charmés au printemps 2012, mais en hiver c’est presque encore plus beau !

L'ascension du parc du Mont Royal. Pas de tout repos quand on est enceinte !

L’ascension du parc du Mont Royal. Pas de tout repos quand on est enceinte !

Nous avons passé 4 jours à déambuler dans la ville et ses parcs (on vous recommande le parc du Mont Royal !). On a dévalisé des librairies histoire d’alourdir nos bagages de ramener des souvenirs à Bichette. Nous avons côtoyé le multiculturalisme de Montréal en assistant à un spectacle en anglais et en français (certains personnages parlaient en français et les autres en anglais, tout cela de façon très naturelle à l’image de cette ville où le bilinguisme est permanent) dans un des nombreux petits théâtres de la ville. C’est ravi que nous avons quitté Montréal en train, direction Québec où nous avons juste passé une nuit avant de poursuivre notre périple.

Vue sur la ville de Montréal depuis les hauteurs du parc du Mont-Royal.

Vue sur la ville de Montréal depuis les hauteurs du parc du Mont-Royal.

Étape 2 : Petite-Rivière-Saint-François ( 3 jours)

C’est à bord du ski bus que nous sommes partis pour Petite-Rivière-Saint-François. Enfin, c’est sans compter que le bus nous a déposé en haut de la station de ski Le Massif. La ville où nous avions réservé notre auberge se situant en bas des pistes… Là encore, la gentillesse des Québécois nous a déconcertés. La personne s’occupant de l’accueil de la station qui nous accompagnait dans le bus s’est spontanément proposé de contacter les propriétaires de l’auberge. Ces derniers sont venus nous chercher en voiture.

Au bord du fleuve Saint-Laurent

Au bord du fleuve Saint-Laurent

Nous sommes donc arrivés à Petite-Rivière-Saint-François. Petite ville tranquille au bord du Saint-Laurent et au pied de la montagne. L’auberge est simple, mais très agréable, et le couple de propriétaires très gentils. Il n’y a pas grand-chose à  faire ici à part se promener et observer des paysages sublimes ; et faire du ski.

Une femme enceinte se cache sur la photo. Saurez-vous la retrouver ?

Une femme enceinte se cache sur la photo. Saurez-vous la retrouver ?

Je sais ce que vous pensez : pas très recommandé pour une femme enceinte. Mais la tentation était trop grande, et Laetitia est une bonne skieuse. Et nous y sommes allés doucement, empruntant uniquement des pistes bleues.

Selfie sur les pistes de ski.

Selfie sur les pistes de ski.

La vue sur le fleuve depuis les pistes de ski.

La vue sur le fleuve depuis les pistes de ski.

Étape 3 : Québec (7 jours)

Dernière étape de notre périple : la ville de Québec. Nous avons logé dans un magnifique hôtel tenu par 2 français expatriés. La ville de Québec est très agréable à parcourir à pied et les activités et visites sont nombreuses. Nous avons ainsi visité le zoo/aquarium, l’hôtel de glace, la vieille ville de Québec, … et puis nous avons simplement flâné dans ce Québec enneigé féérique.

La vieille ville de Québec

La vieille ville de Québec

Un tour en manège dans un parc d'attraction situé dans un centre commercial. Est-ce vraiment recommandé pour une femme enceinte ?

Un tour en manège dans un parc d’attractions situé dans un centre commercial. Est-ce vraiment recommandé pour une femme enceinte ?

Avant le match de hockey, ce sont des enfants qui ont fait l'animation. Trop mignon !

Avant le match de hockey, ce sont des enfants qui ont fait l’animation. Trop mignon !

L'hôtel de glace dispose même d'une chapelle pour célébrer des mariages. Il parait que l'ambiance est souvent glaciale pendant ces cérémonies... ;-)

L’hôtel de glace dispose même d’une chapelle pour célébrer des mariages. Il paraît que l’ambiance est souvent glaciale pendant ces cérémonies… 😉

Pour voir autre chose que la ville de Québec, nous avons loué une voiture pour nous rendre aux chûtes de Montmorency et sur l’île d’Orléans. Sur cette dernière, j’ai pu faire du chien de traîneau (Laetitia est restée jouer avec les chiots !). Un moment magique pour moi ; j’en rêvais depuis longtemps !

Les chûtes de Montmorency partiellement gelées. Un spectacle saisissant !

Les chûtes de Montmorency partiellement gelées. Un spectacle saisissant !

Avant le départ de la promenade en chien de traineau sur l'île d'Orléans.

Avant le départ de la promenade en chien de traîneau sur l’île d’Orléans.

On a aimé et moins aimé…

On a beaucoup aimé :

  • La gentillesse des Québécois
  • Skier avec le fleuve Saint-Laurent gelé en contrebas
  • Les grands parcs enneigés à Montréal et Québec
  • Avoir découvert le « vin de tomate » grâce aux propriétaires de notre auberge à Petite-Rivière-Saint-François

On a moins aimé :

  • Pas grand-chose, si ce ne sont les températures vraiment très froides certains jours à cette période (jusqu’à -20°C)
  • Avoir raté le Carnaval de Québec qui se tenait quelques jours après notre départ
Une réaction ou un avis sur cet article ? ⬇ Postez un commentaire ⬇

Cet article vous a plu ? Suivez nos aventures sur facebook et youtube :

Cliquez ci-dessous sur J'aime cette page pour vous connecter à notre page facebook et recevoir de nos nouvelles (articles du blog, photos de voyage, conseils pour voyager en famille, etc) et/ou sur le bouton Youtube (pour recevoir nos vidéos de voyage). À tout de suite !

Qui est l'auteur de ce formidable article ?

One Response

  1. Bibiane Répondre

Un commentaire ? Un avis ? Une déclaration ? :-)

Partagez cet article :

Cet article vous a plu ? Partagez le en un clic à vos amis :